Juin 01 2012

Bienvenue sur mon blog !

Je serai au Double Fond en duo avec ma fille Alexandra dans nos trois spectacles différents en alternance les 26/07, 11/10, 18/10 et 25/10/2019.

Ce blog est né de la passion que j’éprouve pour la magie et de la passion que j’ai de communiquer avec ceux qui aiment la prestidigitation comme je laDominique Duvivier par Harcourt respire moi-même.
Que mes ennemis aillent voir ailleurs…
Que mes amis virtuels ou réels viennent à moi comme j’ai envie d’aller vers eux.

J’aime passionnément mon métier qu’est la magie mais mon hobby c’est aussi la magie… Deux passions en une, le pied quoi !

Chaque lundi matin un nouveau texte de mon cru sera édité ci-dessous et ce sera notre point de départ pour discuter, raisonner, imaginer ensemble des nouvelles pistes de recherches…
Il y aura tantôt des pistes de travail, tantôt des histoires qui m’inspirent etc. Plein de directions pour avancer ensemble quoi !
Elle est pas belle la vie ?
Pourquoi avons-nous tant de chance ?

A bientôt

Amitiés

Dominique DUVIVIER

 


Juil 15 2019

Podcast « Et si c’était vrai ? » : émission n°61

Dominique-DuvivierChers amis,

Voici la 61ème émission de mon podcast, enregistrée en février 2017 avec Lionel dit « Le Marquis », moi-même et ma fille Alexandra.

Installez-vous comme d’habitude, confortablement.

Bonne lecture audio !

Pour écouter le podcast sur Itunes, cliquez ici !

Sinon, cliquez ci-dessous sur la barre d’écoute…

Dominique Duvivier

PS : Je vous rappelle que vous pouvez vous abonner au podcast sur iTunes : c’est gratuit et vous disposerez ainsi automatiquement des prochains numéros.

Play

Juil 08 2019

MAGIPHAGEUH N°69 : Saut de coupe

Apprendre à maîtriser un certain nombre de techniques magiques est bien entendu fondamental. Mais pourquoi travailler le saut de coupe ? L’enlevage latéral ? Franchement, avec le recul, je me demande. Etant jeune, j’ai travaillé tout un tas de sauts de coupe différents : le Hermann, le Jenning’s etc.. Le principe de ce type de technique est un exemple intéressant pour moi, car je n’aime pas faire quelque chose qui se voit, se sent ou se suppose. Je fais TOUT pour faire oublier la technique au public. Or comment effectuer un saut de coupe qui ne se voit pas et ne se sent pas ? Comment faire un saut de coupe qui ne se suppose pas ? Ma réponse, c’est que c’est impossible. Le saut de coupe est fait pour être vu. Pour frimer quoi ! Donc, pour moi, ça n’a aucun intérêt d’un point de vue strictement magique. Pour la jonglerie, pour la beauté du geste, oui pas de problème, c’est joli, c’est impressionnant. Mais, pour ma magie, j’ai fini par laisser de côté ce genre de technique qui parasite ce que je souhaite exprimer. Je ne dis pas que le saut de coupe est inutile par essence, je dis juste qu’il l’est pour moi !


Juil 01 2019

Podcast « Et si c’était vrai ? » : émission n°60

Dominique-DuvivierChers amis,

Voici la 60ème émission de mon podcast, enregistrée en février 2017 avec Lionel dit « Le Marquis », moi-même et ma fille Alexandra.

Installez-vous comme d’habitude, confortablement.

Bonne lecture audio !

Pour écouter le podcast sur Itunes, cliquez ici !

Sinon, cliquez ci-dessous sur la barre d’écoute…

Dominique Duvivier

PS : Je vous rappelle que vous pouvez vous abonner au podcast sur iTunes : c’est gratuit et vous disposerez ainsi automatiquement des prochains numéros.

Play

Juin 24 2019

Printing en prime time sur CW

Joshua Jay a choisi mon tour « Printing » pour son passage en prime time sur CW « The best of the best » selon le New York Times !

« Dominique Duvivier’s routine “Printing” is one of the best card tricks that I know. It is one of two tricks I always carry in my wallet. It is with me all the time. I do it every time I am out on a daily basis, at least two or three times. I don’t leave home without. It is the best version of Wild Card out there. One of the most exciting magical tricks there is. I encourage you to check out Dominique Duvivier’s “Printing” ! ” Joshua Jay

 » La routine de Dominique Duvivier “L’Imprimerie » est l’un des meilleurs tours de cartes que je connaisse. C’est l’un des deux tours que j’ai toujours dans mon portefeuille. Il est toujours avec moi. Je le fais à chaque fois que je sors, au moins deux ou trois fois par jour. Je ne pars jamais sans de chez moi. C’est la meilleure version de «Carte folle » qui existe. L’un des plus formidables tours qui soient. Je vous encourage à essayer « L’imprimerie » de Dominique Duvivier !  » Joshua Jay


Juin 17 2019

Masters of illusion : Alexandra Duvivier on CW

Très fier que ma fille Alexandra Duvivier ait été sélectionnée pour participer à la célèbre émission américaine « Masters of Illusion » en prime time sur CW. « The best of the best » selon le New York Times ! Elle présente mon tour (avec brio, comme à son habitude !!) : « Carte folle impromptue ». Bravo à elle !


Juin 10 2019

Alexandra et Dominique Duvivier : en duo depuis 20 ans cette année

Photo : Bertrand Vacarisas

Juin 10 2019

Podcast « Et si c’était vrai ? » : émission n°59

Dominique-DuvivierChers amis,

Voici la 59ème émission de mon podcast, enregistrée en février 2017 avec Lionel dit « Le Marquis », moi-même et ma fille Alexandra.

Installez-vous comme d’habitude, confortablement.

Bonne lecture audio !

Pour écouter le podcast sur Itunes, cliquez ici !

Sinon, cliquez ci-dessous sur la barre d’écoute…

Dominique Duvivier

PS : Je vous rappelle que vous pouvez vous abonner au podcast sur iTunes : c’est gratuit et vous disposerez ainsi automatiquement des prochains numéros.

Play

Juin 03 2019

Vidéo exclusive : Mélanges en tout genre

Pour réaliser cette production personnelle voici mes inspirations :
Larry Jennings
Benjamin Earl
Derek Dingle
Steve Forte


Mai 27 2019

Podcast « Et si c’était vrai ? » : émission n°58

Dominique-DuvivierChers amis,

Voici la 58ème émission de mon podcast, enregistrée en février 2017 avec Lionel dit « Le Marquis », moi-même et ma fille Alexandra.

Installez-vous comme d’habitude, confortablement.

Bonne lecture audio !

Pour écouter le podcast sur Itunes, cliquez ici !

Sinon, cliquez ci-dessous sur la barre d’écoute…

Dominique Duvivier

PS : Je vous rappelle que vous pouvez vous abonner au podcast sur iTunes : c’est gratuit et vous disposerez ainsi automatiquement des prochains numéros.

Play

Mai 20 2019

MAGIPHAGEUH N°68 : Méthode de travail

On me demande souvent comment je crée un tour. Vaste question ! Ce que je peux vous dire, c’est que pendant longtemps, j’ai adopté cette méthode qui s’est avérée assez efficace en ce qui me concerne : imaginer un tour dans l’idée de bluffer même un magicien. Souvenez-vous, le magicien est un spectateur qui s’ignore… donc, l’idée était de le satisfaire LUI, en respectant le fait que mes effets devaient être aussi intéressants pour un néophyte. Bref, la méthode pour obtenir du bon (si possible !), c’était de viser la plus grande difficulté.

Dans la même idée, voici une petite analyse qui pourrait vous intéresser. Moi, elle m’a aidé !

 

Quand vous faites un tour à un autre magicien, il y a trois types de situations :

1) Soit le tour n’est compris en aucune manière du confrère. Il n’a aucune piste à aucun niveau.

2) Soit l’effet qu’il voit est assez familier, mais la méthode employée est tellement éloignée de ses connaissances qu’il ne comprend pas grand-chose, voire rien du tout.

3) Soit il suit tout ce qu’il voit, mais ne pourrait rien refaire tant la routine est complexe.

 

Je me dis : si je voyais ces trois tours présentés dans une boutique de magie, lequel achèterais-je ?

Le premier effet est complètement ce que j’attends en magie. Le second me plaît mais sans plus et le troisième ne m’intéresse pas du tout. Quelle option vais-je choisir ?

Je vous laisse réfléchir quelques instants avant de vous donner ma réponse.

Jouez le jeu et essayez de réfléchir…………………….

Eh bien, bizarrement, je ne vais pas choisir la première option, à laquelle j’adhère pourtant naturellement le plus. Certes, sur le moment je serai satisfait, car je vais comprendre le « truc », mais vais-je avoir évolué ? Ce que j’aime par-dessus tout, c’est qu’une expérience me fasse grandir. Là, c’est bof.

Dans ce sens, la seconde option est déjà plus intéressante ! Mais pas encore suffisamment à mes yeux.

Par contre, la troisième option, qui me plaisait a priori le moins, m’offre un beau défi et c’est ce que j’aime. Donc voilà, je vais choisir cette option, la plus difficile, car elle m’obligera à me dépasser, à passer outre mon dégoût pour faire exister cet effet que je déteste. Ce combat que je devrai mener contre moi-même pour rendre viable quelque chose d’injouable pour moi au départ, me fera progresser incontestablement !

Comprenez-vous ma démarche ?

Il est évident que je ne procède pas toujours de cette manière, loin de là. Mais cette méthode m’a servi longtemps pour faire « éclater » ce que j’avais à exprimer en moi.