«

»

Août 05 2019

MAGIPHAGEUH N°70 : Humains trop humains

Quand on débute en magie, on veut toujours à tout prix « caser » les techniques qu’on apprend. Il faut croire que, comme on sue sang et eau pour les maîtriser, on veut rentabiliser l’effort… et vite si possible ! Donc on se retrouve à fatiguer sa moitié à coups de « Regarde ça »… et hop le comptage killer… hop le petit saut de coupe… Autant dire que la moitié se lasse rapidement, comprend tôt ou tard tout ce que vous faites et… vous vous retrouvez seul avec vos cartes comme un idiot ! Rires… Humains, trop humains que nous sommes ! Essayons donc, dès que possible, de nous élever… Le pianiste va-t-il montrer fièrement ses gammes dès qu’il pense les maîtriser ? Non, pour la musique, l’idée est plutôt acquise par tout un chacun : ce qui compte, ce n’est pas la technique, c’est ce qu’elle va nous permettre d’exprimer plus tard ! Eh bien en magie, c’est pareil. Au début, il est essentiel d’acquérir un certain nombre de techniques essentielles, mais il faudrait ne jamais perdre de vue ce que l’on souhaite transmettre grâce à elle. Petit à petit d’ailleurs le rapport devrait s’inverser : c’est en réfléchissant à ce qu’on voudrait transmettre, que l’on devrait se mettre à travailler telle ou telle technique… voire en inventer ! Plus on cherche dans des directions créatives non explorées, plus on est amené à trouver ses propres techniques pour faire exister le tour qui commence à éclore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *