Jan 19 2009

GARDER SON AME D’ENFANT

Je crois aussi que nous sommes restés de grands enfants comme certains réalisateurs, écrivains… Il est merveilleux de pouvoir s’appuyer sur des passions qui nous permettent de rester ou de redevenir les enfants que nous sommes à l’origine.

Je pense sincèrement que nous sommes tous des enfants. Le problème vient avec l’âge qui nous éloigne et nous rapproche en même temps de nous.

Celui (ou celle) qui veut vivre de temps en temps la vie d’adulte, par nécessité, mais qui se réserve ses jardins secrets d’enfant pour mieux exister dans sa vie d’adulte sera à coup sûr un homme ou une femme heureux(se).

A et D cartes

Nous « vendons » au public que nous sommes magiciens, alors qu’il sait bien que nous ne sommes pas de vrais magiciens. Ce protocole accepté tacitement par les deux parties (« faux » magicien et public) nous permet de devenir, par instant, de vrais magiciens.

En effet quand nous effectuons un tour, même si nous savons comment il fonctionne, il devient ou peut même devenir pour nous-mêmes un miracle. À cet instant précis nous sommes des magiciens. Des vrais. Le public et le magicien redeviennent des enfants qui croient au Père Noël. Et pour boucler la boucle par rapport à nos premiers propos, nous ne sommes rien de moins ou de plus que le cinéaste qui arrive à nous « embarquer » dans ses rêves le temps d’un film.

Tant que des gens comme eux et nous y croiront toujours… le monde sera encore loin de sa fin !


Jan 12 2009

SAVOIR JOUER LA COMEDIE

En relisant quelques maximes de différents auteurs, je me suis dit qu’il y avait peut-être un angle pour avancer. La proposition que voici est sous forme d’une remarque de Sacha Guitry : « Tous les hommes naissent comédiens, sauf quelques acteurs. »

Sacha Guitry

J’aime assez ce genre de pistes, même si sur l’instant on peut se demander à quelle piste nous pouvons nous accrocher.

On a le loisir de croire que nous sommes tous égaux, ce qui est très en dessous de la réalité. On peut aussi ne pas tenir compte de quoi que ce soit réellement, se croyant au-dessus de tout ou presque. Ce qui amènerait une autre maxime, imaginée par Montaigne : « Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul ». Rationaliser peut convenir un temps pour avancer vers ce qu’on cherche profondément.

‘idée de Guitry m’interpelle pas mal ! Nous jouons effectivement la comédie, sans le savoir souvent.

J’ajouterais que lorsque nous savons que nous devons la jouer (la comédie), nous devenons prévisibles, empotés, mal à l’aise, immanquablement.

Ceci est souvent dû au fait même de « prévoir » le jeu, la comédie.

Croire en ce qu’on fait, sans se dire qu’il y a mensonge (n’oublions pas que nous jouons pour la bonne cause), peut nous aider à devenir de bons comédiens.

Se souvenir de Montaigne en ce qui concerne la relativité de notre existence peut aider également, y contribuer même.

Comme par exemple, jouer un rôle de fiction sans que l’on sente que vous interprétez ce rôle. Retrouver le naturel de cette spontanéité qui nous poussait à mentir sans le savoir, juste par habitude !

Je compare le mensonge au jeu de comédien car j’ai la sensation que ce qui peut nous faire perdre l’efficacité de notre interprétation est de croire que nous sommes « mal intentionnés », en osant dire des choses fausses, dans le cadre d’un texte appris pour amuser, détendre, faire rêver. Jouer la comédie devrait être aussi naturel que d’aller aux toilettes, manger, dormir… Voici, je pense, une base de réflexion pour nous aider à « sauter le pas ».

Devenir de vrais comédiens, en travaillant bien entendu.

La recherche du mot juste est aussi importante qu’ une technique, souvenez-vous-en !!!


Jan 11 2009

« Faisons Un Rêve » au Double Fond

La nouvelle routine « Faisons Un Rêve » réalisée par son auteur Dominique DUVIVIER lors de sa dernière conférence à Paris au Double Fond en décembre 2008


Jan 09 2009

Faisons un rêve


 

« Lorsque Dominique Duvivier nous a présenté ce tour en conférence, le «HO !!!» général d’exclamation qui est venu ponctuer la chute du tour prouve qu’il nous a tous cueillis avec cet effet. Une approche différente pour un résultat très trompeur. Le genre de tour que l’on aurait voulu être seul à posséder. »

Sylvain Mirouf

 

– Un nouveau forçage de carte signé Dominique Duvivier.

– Facile à faire, pas de manipulation

– Inratable !


Jan 08 2009

DVD « Duvivier’s Magic – From old to new – volume 2 »


Jan 08 2009

DVD « Duvivier’s Magic – From old to new – volume 3 »


Jan 08 2009

Twisting The Aces Parfait


Jan 08 2009

Les Gobelets Duvivier


Jan 08 2009

L’Imprimerie


Jan 08 2009

Les Parchemins