«

»

Nov 28 2016

Moi et Michel… Polnareff

En fait je suis copain avec Michel depuis plus de 30 ans, incroyable, non ?

Je l’ai rencontré en 1986 à l’hôtel Le Manoir de Chaubuisson en Seine et Marne, là où il habitait à l’époque. Moi qui étais fou de sa musique depuis toujours, j’ai découvert qu’il était fou de magie, ça m’a fait tout drôle… Comme il était passionné de close up, ça a créé des liens ! Je l’ai revu plusieurs fois là-bas : on dînait ensemble et on parlait magie. Il me racontait son admiration notamment pour Jeff Mac Bride, Ricky Jay… Et il me montrait timidement des tours de cartes, de gobelets en me demandant des conseils…

Ensuite nous sommes toujours restés en contact, surtout par téléphone depuis la Californie.
Au début des années 2000, j’ai mis au point un numéro sur un enregistrement extrait de son émission sur Canal+ en 1996. Une sorte d’hommage à son génie sous forme d’une grande routine de cartes de 10min. Je lui en ai envoyé une vidéo, chez lui à Los Angeles et il m’a appelé spécialement pour me remercier, en me demandant où j’avais réussi à repêcher ces musiques !

Pour sa tournée Ze(re)tour en 2007, on a même collaboré un peu ensemble (ainsi que Georges Proust) car il avait envie d’effets magiques dans son spectacle. Mais peu de choses ont été gardées, car la production voulait concentrer ses investissements sur le plan musical… Je me souviens encore comme si c’était hier du soir de la Première à Bercy à laquelle il m’avait invité. Je viens en backstage avec mes proches pour le féliciter. Là il appelle Danyellah, sa femme, et lui dit : « Tu vois, c’est lui le magicien ! C’est Dominique Duvivier ! C’est un dieu en magie. » Je lui ai répondu un timide « Je ne suis rien à côté de toi », mais cela ne semblait pas du tout lui convenir. Bref, un amour d’homme. Sachant que j’allais me faire opérer du cœur quelques mois plus tard, il m’a appelé pour savoir comment je me sentais ! Surréaliste, non ?

Et ces derniers temps, on s’est recontacté pas mal. Il y a quelques mois, il a passé quelques heures à la boutique Mayette et l’autre jour, il est carrément venu passer une soirée au Double Fond pour nous voir Alexandra et moi en spectacle (photo souvenir ci-dessous !).

Michel, comme il aime souvent le dire, n’est pas Polnareff. Ou du moins un peu moins Polnareff que Michel. Moi, qui connais bien les deux, je ne trouve pas trop de différence entre les deux, car c’est un homme entier, généreux et passionné dans les deux cas. Et cette amitié qui nous lie est bien le signe de sa fidélité à toute épreuve… Quel bonhomme ! Je l’écoute tout le temps depuis « La poupée qui fait non » et je peux vous dire que ça fait toujours très bizarre d’être copain avec quelqu’un qui est une icône pour le monde entier… Incroyable sensation !

P1250182

 

2 commentaires

  1. Anthony SOUDIER

    Très belle histoire ! La magie fait de belles choses !!
    C’est toujours un honneur d’être ami avec une célébrité. Michel Polnareff a créé des monuments de la chanson française et personne ne l’oublie. Un vrai artiste, un mélodiste de génie, et qui, de plus, est très humain, très abordable, très simple à en juger vos écrits : la marque des grands ! Respects Michel !

    Dans l’un de vos DVD (je dirais Intimiste, ou Intimiste 2), vous parlez justement de cette amitié avec Michel Polnareff. Merci pour ce beau partage, cette belle histoire Dominique.

    Belle photo en sa compagnie avec Alexandra au Double-Fond !

    Amitiés,

    Anthony, de Nancy.

  2. Carl Valentin

    J’ai vu cette Emission en Direct et j’étais très content qu’il parle de toi.
    Un Artiste passionné, talentueux, attipique et génereux comme toi Dominique.

    mes amitiés
    Carl Valentin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *