«

»

Août 15 2016

MAGIPHAGEUH N°54 : On ne devient pas peintre…


Bosser, bosser, bosser, encore et toujours plus, est la seule manière de gravir les échelons pour accéder (peut-être) à une certaine connaissance de la magie qui permettra (en croisant les doigts) de créer ses propres tours… sa propre magie ! Le principe est le même dans tous les domaines. Pour appuyer ce que j’affirme, voici une autre couche d’un mec qui s’y connaissait en taf :

« On ne devient pas peintre en admirant un coucher de soleil, mais en regardant des tableaux. » André Malraux

ricky_jay

Ricky JAY

Il y a pléthore de magiciens dont on peut s’inspirer et autant de pistes pour se gourer de chemin, ou de trouver le bon… au choix ! En tous les cas, comme j’aime à le rappeler sans cesse, autant la technique magique est indispensable, autant celle-ci peut nuire à la « vraie » magie si elle est utilisée comme une fin  en soi ! Il est donc intéressant de regarder plutôt du côté des artistes qui ont choisi la magie pour exprimer ce qu’ils ont à dire, avec leurs tripes. Par exemple : Ricky Jay, Albert Goshman, Tom Mullica, David Williamson, Derren Brown… Mais, de toute façon, comme toujours, prenez des risques ! Car prendre le risque de regarder de la magie qu’elle soit bonne, moins bonne ou mauvaise, forgera le nouveau forgeron que vous devenez en voulant apprendre la magie. Ne vous laissez jamais convaincre que la magie doit être plus ceci que cela. Regardez beaucoup de magiciens en « direct live » et, seulement ensuite, faites-vous une opinion pour avancer vers la magie qui vous convient ! Choisissez une magie qui soit exempte de « force » apparente. Souvenez-vous : en principe les vrais miracles s’obtiennent sans rien faire, sinon ce ne sont pas des miracles !!! C’est à méditer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *