«

»

Mar 21 2016

MAGIPHAGEUH n°50 : comédie et magie

Comme vous le savez, je ne cesse de me battre dans le sens de faire comprendre l’importance du jeu d’acteur pour un magicien et l’importance de considérer les techniques magiques non pas comme une finalité artistique mais comme un moyen artistique. Et je suis tombé par hasard dans « L’Express » sur une interview de Vincent Cassel (que tout le monde trouve très beau… et moi non, mais bon ! clin d’œil aux filles….) dont deux passages correspondent tout à fait au sujet. Vous allez voir, c’est super intéressant :

Tout d’abord, en parlant du métier d’acteur, il utilise à deux reprises la métaphore de la magie pour exprimer sa vision des choses. D’une part, pour expliquer son travail en tant qu’acteur, il cite Michel Serrault qui disait : « Jouer n’est qu’un tour de prestidigitation ».

Et d’autre part, il finit l’interview avec cette réflexion : « Il ne faut pas se la péter. Sur un plateau, il faut se rendre compte de notre chance.(…) Ce métier, ce n’est rien. De l’illusion. Ce à quoi il faut faire attention, c’est de croire qu’on a créé le lapin qui sort du chapeau. »

Amusant, non ? Le comédien prend la magie comme une espèce de référence… Ne serions-nous pas tout à fait sur la même longueur d’ondes ?

 

Allez, juste pour le fun, y’a pas photo, n’est-ce pas ? Brad est vachement plus beau que Vincent, non ?

Vincent Cassel brad-pitt

 

1 commentaire

  1. carl valentin

    J’ai envie de dire Amen ! Parfaitement d’accord avec les 2 « citations »
    « Il ne faut pas se la péter. Sur un plateau, il faut se rendre compte de notre chance.(…) Ce métier, ce n’est rien. De l’illusion. Ce à quoi il faut faire attention, c’est de croire qu’on a créé le lapin qui sort du chapeau. »

    Nous devons également avoir cette humilité en tant que magicien, pas trop de « moi je » si nous sommes bon, pas besoin de le dire cela est évident.
    Finalement nous ne sommes pas des chirurgiens, nous ne sauvons pas des vies…

    Et puis pour conclure sur une petite note d’humour en rapport à Vincent et Bratt, la beauté n’est pas importante c’est le charisme qui compte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *