«

»

Fév 15 2016

Mes films cultes : « Soleil vert »

Soleil vertComme d’habitude dans cette rubrique, voici d’abord quelques infos qu’on peut trouver sur internet au sujet de ce film merveilleux, histoire de situer un peu les choses.

« Soleil vert » est un film américain d’anticipation réalisé par Richard Fleischer, sorti en 1973 et inspiré du roman éponyme d’Harry Harrison. Les rôles principaux sont tenus par Charlton Heston (le détective Robert Thorn) et Edward G. Robinson (Sol Roth)
Synopsis : En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l’ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l’effroyable réalité de cette société inhumaine.

Pendant très longtemps Charlton Heston a été un dieu pour moi. Un modèle. L’incarnation de la force, de la sagesse et de tous les clichés qu’on peut se rentrer dans le cœur quand on est jeune ! Comment incarner le héros de films comme « Ben Hur », « Les 10 Commandements » et… « Soleil Vert »… et n’être pas parfait ?? Je fus donc sous le charme de ce mec et de ses choix de films pendant une longue période de ma vie de jeune/moins jeune homme ! Un jour j‘ai compris que cet acteur était aussi un être humain véritable avec son lot de contradictions et qu’il avait… comment dire… des idées pas forcément super glop !!! La douche froide moi pour (comme on disait pour faire branché dans les années 80/90)… Mais revenons à ce qu’il incarne dans ce fameux film « Soleil Vert » qui m’a littéralement bouleversé et que, bien sûr, j’ai vu et revu des dizaines de fois ! Je ne sais pas trop analyser quel a été le déclencheur de mon émoi… Est-ce ce scénario d’anticipation absolument génial ? Est-ce ce sujet du manque de nourriture et autres éléments primordiaux abordé dans le film ? Etant né juste après la guerre où les vivres étaient encore rationnés, comme je le raconte souvent, il est vrai que ce genre de sujet a toujours été sensible pour moi. Ou bien est-ce tout simplement l’histoire de cette amitié magnifique entre ces deux monstres sacrés : l’immense acteur qu’était Edward G. Robinson (qui m’a marqué à vie avec « Le Kid de Cincinnati » comme je l’ai raconté ici : http://www.dominiqueduvivier.com/2010/08/30/le-kid-de-cincinnati/ ) et Charlton Heston ? Je ne saurais dire. Ce que je sais, en revanche, c’est que ce film a compté autant dans ma vie d’artiste, que dans ma vie d’homme tout court ! Si tant est qu’il y ait une différence d’ailleurs… Il y a notamment une scène déchirante de beauté sur la fin de vie de Sol (joué donc par Edward G. Robinson). J’ai appris sur le Net, en écrivant ce texte aujourd’hui, qu’il était sourd, malade et qu’il allait mourir vraiment quelques jours après la fin du film ! Je comprends mieux pourquoi cette fameuse scène m’a toujours fait quelque chose de fort à l’intérieur ! L’amitié entre les deux héros dans la vraie vie était d’ailleurs tellement sincère que Charlton Heston a déclaré un jour avoir pleuré réellement pendant le tournage (il était le seul à savoir sur le plateau que Robinson était vraiment en train de mourir d’un cancer)…
Je vous engage à découvrir ou redécouvrir ce film superbe, surtout quand on imagine qu’il a été tourné dans les années 70… Je vous préviens, il fait froid dans le dos, mais ça fait réfléchir. Vous allez vivre un truc de OUF en le visionnant !!! Je vous souhaite d’être marqué à jamais comme je l’ai été… Il est probable qu’après vous ne dégustiez plus de la même façon un simple steak ou une cuillère de confiture…
Thorn (joué par Charlton Heston) commençant à comprendre ce que les hommes d’en haut ont fait pour subsister…

Soleil vert 1

Intermède joyeux où le vieil homme va pouvoir prendre un peu de VRAIE confiture au fond de la cuillère… Je vous préviens, le film donne envie de ne pas gâcher, plus jamais, la moindre denrée comestible !

Soleil vert 2

Charlton Heston a compris trop de choses… on essaie de l’éliminer.

Soleil vert 3

Je vous laisse avec ce film, ces images, ces pensées… et vous me raconterez ! A très vite !

2 commentaires

  1. cavaflar

    De retour et du retard dans les rubriques, j’aime bien….!
    Ce film m’a glacé aussi à tel point que je n’ai aucune envie de le revoir.:-)..d’autant que je me suis fait cueillir par la fin, je pensais pas ça possible…cela reste une forte et marquante émotion…avec l’âge, je fais dans le tendre maintenant lol.
    Amitiés
    Cavaflar

  2. HABIB

    éffectivement .enfant ce film qui passe trop rarement m avait marqué du haut de mes 10ans et c est marrant mais c est la scène de la cuyiellere avec cette ration de confiture qui m avait quelque part intriguée et déjà me faire poser des questions sur l avenir de l etre humain et son devenir .Très bon film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *