«

»

Jan 18 2016

Nul, jusqu’au jour où…

Là c'est moi, vers l'âge de 16 ans !

Là c’est moi, vers l’âge de 16 ans !

A l’heure où la réussite scolaire est plus que jamais perçue comme seul et unique critère de réussite tout court, j’aime bien rappeler à quel point j’ai été nul. Mais alors nul à un point que vous n’imaginez pas ! J’ai d’abord été un vrai cancre à l’école. Adulé par ma mère (ça non plus vous n’imaginez pas à quel point !), j’étais un tel cancre qu’on m’a mis dans toutes les classes de rattrapage possibles à l’époque. Dès l’âge de 14 ans, j’ai été placé dans un lycée technique où l’on a essayé en vain de m’apprendre à maîtriser la gainerie du cuir (oui, oui, vous avez bien lu). J’ai dû y rester deux ans … A seize ans donc, on m’a viré. Fin de l’école pour moi ! Là, j’ai enchaîné des petits boulots sans intérêt, comme vendeur chez « Inno Passy » quand j’avais 17, 18 ans, puis vendeur au BHV (notamment de téléviseurs). Après je suis allé à l’armée (12 mois de cauchemar) et au retour de l’armée, il a bien fallu que j’envisage quelque chose pour mon avenir. Là j’ai eu une sorte de déclic. Peut-être par défi vis-à-vis de mon père qui voulait que je devienne agent de sécurité, je me suis mis à bosser comme un fou un truc que je kiffais vraiment : la magie. Donc je dis souvent que ma nullité a été une chance. Si j’avais été brillant à l’école, il y a de fortes chances pour que je ne sois pas devenu magicien !

5 commentaires

Skip to comment form

  1. rochon régis

    tres bonne analyse !!

  2. Sallé

    Pas si nul que çà… mais timide, à l’époque, et surtout déjà très intéressé par la Magie.
    Il présentait parfois en Classe, à ses camarades, des « tours », avec l’accord du prof (moi…)
    Elève agréable ; de bons souvenirs.
    Jacques Sallé

  3. LOPEZ

    Moi qui suis enseignant et qui vous lis toutes les semaines, de par votre style, je me dis que vous ne deviez pas être si nul que ça… Ou j’en arrive à croire que l’école d’antan produisait de bien meilleurs résultats.
    Moi qui suis passionné de magie et qui vous suis dans tout ce que vous produisez je me dis que pour le coup, on a peut être fait une erreur de casting. On n’a pas su déceler une pépite qui se cachait derrière le cancre. Et c’est tant mieux pour la magie !
    Toute mon amitié et mon admiration.
    Luis LOPEZ

  4. Bruno Noulet

    James Brown, Gérard Depardieu, Jean-Michel Apathie et Johnny Depp ont respectivement arrêté l’école à 12, 13, 14 et 15 ans… Fangio n’avait pas le permis de conduire… Quelle bande de nuls !? lol

  5. habib

    je pense que le jeune dominique duvivier serait très fier de l adulte qu il est devenu.NUL DOUTE DE RIEN ET TOUT TE REUSSIRA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *