«

»

Déc 14 2015

MAGIPHAGEUH N°48 : RETOUR DE MANIVELLE

La vieillesse ou le retour de manivelle !

Dernièrement un djeun’s talentueux (oui, il y en a plein) m’a fait ressentir que je faisais partie du passé. Certes, il reconnaissait ma position et mon talent, MAIS pour la première fois aussi visiblement, dirais-je, j’ai senti que les rôles s’étaient inversés : je me trouvais à la place de celui dont je me moquais étant jeune. C’était pourtant il y a si peu de temps… une quarantaine d’années tout au plus ! C’est fou quand même comme se passe vite une période de 40 années !!! Les « jeunes » de mon âge savent bien de quoi je parle, mais les jeunes qui ont une vingtaine d’années ne peuvent même pas le concevoir, l’imaginer ! Pour moi, si je ne me regarde pas dans une glace, je continue de sentir la vie et l’énergie comme si j’avais 35 ans. C’est vrai ! C’est d’ailleurs pourquoi je ne me regarde pas souvent… Rire. Un jeune de mon âge (la soixantaine donc) m’a demandé combien j’avais d’années au compteur il y a peu. Il m’a regardé, croyant que je me moquais de lui. Il pensait que j’avais 15 ans de moins et il a ajouté : « la magie ça conserve ! ». C’est cool. Mais s’il savait qu’en réalité j’avais 35 ans, il serait devenu fou !!! Ha ha. En réalité je n’ai pas de souci avec l’âge qui se voit. Je n’ai jamais eu envie de me teindre les cheveux par exemple ou de paraître plus jeune que je ne suis de manière générale. Je suis juste embêté de savoir que, comme « on a l’âge de ses artères » selon l’expression, cela signifie que je vais vers le moins bien et non vers le meilleur. La dernière ligne droite en quelque sorte ! Pourtant je ne me suis jamais aussi bien senti que maintenant. J’ai d’ailleurs aimé toutes les époques de ma vie, jusqu’à maintenant. Le mec heureux en fait ! Y’en a pas mal qui auraient aimé me voir dans la tombe et depuis longtemps, dommage pour eux ! Ces personnes, je les ai toujours dérangées dans leur vie confortable et ils s’imaginent que, sans ma présence en ce bas monde, ils se sentiraient mieux… L’expérience des uns ne sert jamais aux autres, paraît-il. Je souhaite ardemment que ce soit un peu faux pour faire gagner du temps à ceux qui en ont moins… histoire de gagner du temps ! Le temps… ce seul bien qu’on ne peut acheter avec quoi que ce soit. Mais en s’inspirant de la connaissance de certains, on peut gagner un peu la partie sur l’adversité. Une forme de miracle, non ? Profitez bien et soyez heureux.

J'ai presque pas changé, non ? ; )

J’ai presque pas changé, non ? ; )

Dominique_DUVIVIER

 

2 commentaires

  1. Dizet

    Je ne sais si les mots sont justes ou non mais votre message me pince le coeur. C’est dur de vous imaginer aller vers le moins bien quand je vous vois. Un professeur me disait: « c’est quand tu as envie de tout lâcher qu’il faut que tu t’accroches le plus, tout se débloque après. » C’était certainement dit d’une façon plus éloquente et spécifique mais l’idée m’a aidé à affronter le sentiment de résignation ou de désintéressement. Je ne sais pas si c’est ce que vous traversez ou non, je vous souhaite cependant de continuer d’être aussi passionnant qu’aujourd’hui.

  2. JPMucherie

    Tout ce que je vois c’est que le papier peint vieillit beaucoup plus vite que l’humain. Excellente nouvelle :-) Bravo, je vous adore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *