«

»

Oct 12 2015

Force ou faiblesse ?

Dans ma très regrettée revue de ciné « BRAZIL » (elle n’existe donc malheureusement plus), le début d’une interview de Nicolas Winding Refn avait retenu mon attention. Et pour cause, c’est tout à fait le discours que je tiens : faites une force de vos faiblesses !

(pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un réalisateur danois qui a notamment réalisé le célèbre film « Drive »)

 

Nicolas Winding Refn
J’ai appris, il y a peu, que vous étiez pourvu d’un handicap étonnant pour un cinéaste : vous êtes daltonien…

  • … Je ne vois effectivement pas les couleurs intermédiaires. Mon cerveau n’arrive pas à les analyser…

Est-ce que c’est un avantage ou un défaut pour ce métier ?

  • J’ai toujours pensé qu’il fallait utiliser ce genre de défaut pour les tourner à son avantage. En plus d’être daltonien, je suis dyslexique. L’humain n’est pas parfait, il est donc normal de transformer ces faiblesses en points forts. C’est non seulement le meilleur moyen de devenir fort, mais aussi de savoir ce pour quoi on est fait.

Extraordinaire, non ?

1 commentaire

  1. cavaflar

    Belle philosophie de vie en tout cas…!!
    Amitiés et bonne semaine
    Cavaflar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *