«

»

Fév 01 2015

Un malentendu tenace

La magie souffre d’un grand malentendu. Un malentendu car depuis toujours elle est perçue comme l’art de berner son prochain, comme le terrain favori des bateleurs et des détrousseurs de tout poil immortalisés par Jerome Bosch.      Jerome Bosch             

Et puis, sinon, il y a l’autre magie, un art pur qui propose de s’évader de la grisaille quotidienne. Cette magie qui nous permet d’envisager la vie d’une façon plus douce…

La prestidigitation victime elle aussi d’un mauvais tour en quelque sorte…

Quand on voit qu’à la télé le seul intérêt que l’on semble trouver à un tour de magie, c’est : « Comment ça marche ? », on comprend que beaucoup de chemin reste à parcourir… La magie n’y est pas considérée comme un art à part entière, elle est réduite à un simple « truc »… Mais berner, ce n’est qu’un effet spécial de cinéma en direct live !

Résistons et montrons que notre art consiste à montrer que le recours aux effets spéciaux magiques n’est qu’un outil pour l’histoire que nous racontons. Voilà notre défi !

3 commentaires

  1. Bruno

    Entièrement d’accord.
    La magie n’est qu’un médium pour raconter une histoire.
    Il faut que l’on emmène le spectateur ailleurs, comme le fait une chanson, un roman, un film…
    Une succession d’effets sans une histoire pour les lier, n’intéresse le public que pour trouver « le truc ». Tandis que si on se sert de ces effets pour habiller, illustrer l’histoire qu’on raconte au public, alors la vraie magie opère.

  2. Godard Francis

    C’est bien pour cela que je suis un double fan du double fond

  3. paccard

    bonjour Dominique,
    décidément les « Bosh » nous emmerderont jusqu’au bout, ooops, j’espère que cette phrase passera pour ce qu’elle est: juste un bon(?)mot et non une phrase politiquement incorrecte…
    merci encore Dominique pour TOUTES ces rubriques hebdo, j’ai l’impression que ton cerveau est un puit sans fond….
    à bientôt,
    pépé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *