«

»

Nov 24 2014

Les beaux objets

Les sacs, les boîtes, les mallettes, les bourses, les portefeuilles… toutes ces petites merveilles en cuir, qu’on appelle communément la maroquinerie ou la petite maroquinerie, sont une de mes plus grandes passions. Je me promène toujours avec l’idée de trouver le nouveau sac révolutionnaire ou la nouvelle boîte indispensable qui saura si parfaitement accueillir mes derniers fouillis magiques, mes cartes, mes pièces… A longueur d’année je traque le nouveau conditionnement idéal… et surtout s’il est en cuir ! Eh oui, au cas où vous ne l’ayez pas encore compris, la magie me poursuit. Je ne pense qu’à ça. Je suis un fou !

Objet cuir 2Ayant été fort maladroit lorsque je m’essayais à la gainerie dans mes jeunes années (http://www.dominiqueduvivier.com/?s=gainerie ), je suis particulièrement conscient de la difficulté que représente la fabrication d’une belle boîte… Je peux rester de longs moments à contempler ce genre d’objets, juste pour le plaisir ! Chaque clou, disposé avec précision et amour, qui assemble les parois, me donne des frissons… C’est quasi orgasmique ! Ha ha ha !

De manière générale, je suis un fou des beaux objets. Les objets magiques fabriqués dans l’excellence sont parmi mes préférés, of course ! Quand l’objet n’existe pas, il m’arrive de l’inventer (par exemple La « Duvivier Coin Box ») ou de le faire bricoler à mes mesures (mon « Pocket Wallet »). J’aime passer des heures avec certains prototypistes qui, habités par la même folie que moi, ne vont reculer devant aucun sacrifice pour fabriquer cet objet qui n’existe nulle part ! Le principe de l’artisan  qui passe des jours, des mois sur la fabrication d’un objet, est quelque chose qui m’émeut Objet cuir 3profondément. Philippe Noiret racontait sa passion pour un chausseur qui ne fabriquait qu’une seule paire de souliers par  an. Vous imaginez ??? Moi j’adore. Je trouve les belles choses inspirantes. Et même quand, jeune, je n’avais pas le sou, je procédais à des achats totalement déraisonnables… pour la beauté de l’objet, au grand dam de ma femme ! Au niveau magique, plus le support me séduit (un beau stylo, une belle boîte….) plus je vais imaginer des histoires délirantes pour me permettre de sortir de chez moi cet objet d’exception. J’imagine qu’en quelque sorte je cherche à le rendre aussi magique que sa beauté me fait rêver ! En fait, un spectacle, c’est le prétexte idéal pour jouir de ce genre de petite trouvaille… Mais cet amour que je porte aux objets c’est pas anodin : ce rapport quasi sensuel se ressent dans mes spectacles. C’est grâce à cette passion débordante que j’exprime, que vous allez pouvoir kiffer avec moi sans savoir vraiment pourquoi. Ceci est un de mes secrets du pourquoi il se passe des trucs entre nous lorsque je suis sur scène ! Les objets que je vous montre, je les ai soigneusement choisis, je les ai aimés, choyés… Nous avons vécu des choses hors du commun ensemble et subitement ils sont là avec moi sur scène et nous jouons tous ensemble… Pas belle la vie ? Objet cuir

Promenez-vous dans les belles maroquineries et imaginez ce que je ressens… Vous allez voyager avec moi !

Je crois d’ailleurs avoir donné ce virus à ma fille qui fait pire que moi (en mieux). Interrogez-la sur ce thème : elle vous dira des choses folles, ou allez la voir dans un de ses spectacles et vous comprendrez. Elle est plus accro que moi, si !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *