«

»

Juin 16 2014

J’aime la nuit…

LA vie d’artiste ou MA vie d’artiste ? A vous de choisir après la lecture de ce qui suit !

J’ai toujours été le genre à dormir le matin et travailler la nuit. Déjà tout môme, avec ma maman, nous attendions que mon père s’endorme (comme une masse) et nous, nous lisions des heures à proximité de voix.

« Tu lis quoi ?

-Tintin en Amérique !

– Et toi ?

– Je suis dans mon roman. »

Nous ne nous endormions pas avant 1 heure du matin, alors que j’allais à l’école à 8h30… Autant dire que le réveil était difficile. Je n’avais qu’une envie : continuer de dormir ! Mais le soir impossible de fermer l’œil…

Une fois adulte la chose a empiré. Il est bien rare que je me couche avant 6/7 heures du matin chaque jour/nuit ! De l’âge de 20 ans jusque 55 ans, j’ai dormi 4 heures en moyenne par nuit… Pas une marmotte, le gars ! Par contre, depuis mes soucis de cœur (infarctus, œdème pulmonaire, stents, quadruple pontage) en 2005 je dors plutôt dans les 7 heures de moyenne, voire 8 heures en plusieurs intermèdes. « Tu rattrapes ! » me disent les amours de ma vie (ma fille Alexandra, et mes douces Sophie, Marie-Christine, Adeline), alors que je vois bien que je vieillis, c’est tout ! Sinon je n’aurais pas besoin de dormir autant… Il faut dire que pour moi, dormir, c’est un peu une perte de temps, comme manger (quoique !) et beaucoup d’autres choses. Ce qui n’est vraiment pas perdre du temps, c’est de faire de la magie sous toutes les formes : créer des tours, monter des spectacles, mettre au point des concepts pour Le Double Fond ou la boutique Mayette…

nuit nuagesEnfin bref, pour en revenir au sujet précis qui nous occupe : oui, j’aime passionnément la nuit ! Tout est mieux, la nuit. La masse des gens « normaux » dorment en principe. Donc, dans ce monde en sommeil, j’ai toujours senti que les ondes étaient plus calmes pour créer, pour explorer de nouvelles pistes de jeux (magiques pour moi en l’occurrence !!), pour réfléchir, pour imaginer…  Je ne parle pas seulement du calme qui s’entend avec les oreilles, mais aussi de celui que l’on ressent dans l’âme… D’ailleurs la nuit est plus propice aux échanges : les gens ont toujours plus de temps à se consacrer mutuellement. Les dîners entre amis la nuit sont plus productifs que les déjeuners qui sont toujours plus précipités. J’aime donner du temps au temps. M’inspirer du temps qui passe pour construire, avec les personnes qui m’entourent, une vraie relation, un vrai chemin… Et, au petit matin, repu d’aventures créatives en tous genres, je vais me coucher, avec une petite pensée affective pour ceux qui se lèvent… Lol. Je crois que le trafic de la vie qui reprend me berce… Ne serais-je pas un peu décalé ??!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *