«

»

Mar 17 2014

Woody Allen nous parle

« Je fais des films uniquement pour moi, à l’image d’une personne qui passe ses journées à tisser des paniers. Des doigts occupés sont des doigts heureux. Peu m’importe les films. Peu m’importe qu’on s’en débarrasse après ma mort. »  Woody Allen

Woody Allen

 

3 commentaires

  1. Mickael

    Cela m’étonne de voir comment les grands donnent les raisons de leur arts, parfois tout a fait différentes de ce que l’on aurait pu imaginer, si l’on se laisser aller à l’admiration que l’on peut avoir.

    Admiration qui peut être illusoire, non pas concernant les capacités de l’artiste, mais par rapport à l’altération de notre propre perception des choses. L’idéalisation, c’est aussi lié à l’ego.

    Mais concernant ces raisons, elles ne sont pas décevantes pour autant, la phrase de Allen va plus loin qu’elle peut sembler au premier abord… (et non je ne joue pas aux intellos, je n’y connais rien au cinéma).

    En fait cela exprime certaines choses que tu nous as aussi expliquées Dominique, tu ne trouves pas?

    Mike

  2. cavaflar

    Je suis sur le « pet »…comme disent les belges de lire cette phrase.!!!..comme ça, sans commentaire elle est encore plus percutante…aussi percutante que celle de cette « écrivaine » entendue hier soir, Michèle Halberstadt qui disait qu’elle ecrivait d’abord pour elle et pas pour le lecteur !?….deux trucs de cet acabit sur la création en deux jours, rigolo !….Faut que j’y réfléchi :-))) (Je conjugue pu non plus)!!
    Amitiés
    Cavaflar

  3. Mickaël

    Oui c’est étonnant. Pensez à J.R.R. Tolkien aussi. Son oeuvre littéraire est une référence pour la fantaisy. Cet universitaire avait pour hobby la création de langues, comme les langues elfiques (quenya, sindarin, etc), vous pouvez les entendre dans les excellents films de Peter Jackson, le langage des nains, des orques, etc. Il a écrit le seigneur des anneaux et autres juste pour donner une culture, une histoire à ces langues.
    La publication a été un second temps … Un carton!
    Mike

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *