«

»

Nov 26 2012

Magicien acteur ou comédien ?

Je ne prétends pas répondre à cette question de manière exhaustive. Je vais juste vous parler de mon expérience.

Personnellement je pratique la comédie « façon Ventura », si je puis m’exprimer ainsi… Je ne compose pas de personnages, je joue des fictions qui correspondent à ma propre nature. Autrement dit je ne suis pas comme Robin Williams qui sait jouer de véritables rôles de composition, opposés à sa nature visible pour prendre des mots simples ! Donc votre serviteur (MOI pour parler comme Delon un instant !) joue des rôles qu’il s’est écrit lui-même mais qui ne correspondent pas à sa propre vie. En d’autres termes, quand j’écris mes scénarii, j’invente l’histoire d’un mec proche de ma personnalité et ce même mec devient récurrent à travers mes différents spectacles : il me suit de rôles en rôles. Avec lui, j’arrive à jouer tout ce dont j’ai besoin pour pouvoir arriver aux fins du personnage que j’incarne (et j’ajoute : j’arrive souvent grâce à lui à me sortir d’embarras scénaristiques ou magiques). C’est ainsi que, contrairement à ce que certains croient, je ne parle pas de moi dans mes spectacles. Je joue la comédie, mais il se trouve que je suis un acteur et pas un comédien. Vous voyez ? Un acteur joue des rôles de fiction en restant ce qu’il est de toute façon, tandis qu’un comédien joue des rôles de composition qui peuvent être opposés à ce qu’il est dans la vie ou à ce qu’on se figure qu’il est. Par exemple le franc-parler que j’adopte sur scène est sensiblement le même que j’ai dans la vie. D’ailleurs, je vous parle sans jouer un personnage pour le moment et vous pouvez constater (si vous m’avez vu jouer) que je m’exprime comme si j’étais sur scène ! Du coup certains penseront  que je triche tout le temps… NON. Je suis  le même, que je joue un personnage ou non. Simplement, si je suis en train de faire un tour, c’est une fiction que je joue. Sinon vous pouvez savoir que je vous parle normalement. Hop ! La distinction peut paraître anodine et pourtant elle est essentielle. A méditer !

3 commentaires

  1. Ludovic

    Une question se pose après cette réflexion…
    Existe-t-il des magiciens comédiens et en connaissez-vous?
    Tiens cela fait deux questions en fait…

  2. Florian Portolan

    D’ailleurs il est très difficile pour ceux qui s’entraînent à trouver « leur » personnage de ne pas jouer le comédien. On a souvent l’habitude de représenter un tour déjà vu par un magicien de la même façon ou sur les mêmes tonts, la même histoire que ce magicien concerné. J’ai de même du mal à me trouver mon personnage, mais je pense qu’il viendra tout seul petit à petit ! Merci pour cet article interessant une nouvelle fois !

  3. Nathanaël Maillard

    Bonjour Dominique,

    vous avez souvent fait le parallèle entre votre façon de jouer vos spectacles en acteur et le jeu des Gabin-Ventura… Et vous dites donc à juste titre que vous incarnez un personnage et que vous ne parlez finalement pas de vous.
    Cependant, vous ne mentez pas tant que ça, puisque vous êtes acteur, notamment avec les objets que vous présentez qui vous ont réellement été légués par vos maîtres ou qui sont réellement des pièces rares (gobelets de J. Paul, le gobelet en bois plein, certains jeux de cartes…). Cela ne vous aide-t-il pas à rester un acteur et à ne pas devenir un comédien, si tant est que vous l’évitez ?

    Merci de m’avoir lu et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *