«

»

Nov 26 2012

La magie, une passion trop dévorante ?

La magie, comme n’importe quelle passion, peut facilement nous dévorer. Mais il ne faut pas avoir peur d’être la proie de notre passion. Je dirais même que le souci vient justement souvent de là. Les gens ont trop peur de se donner, de perdre pied en quelque sorte, alors que la passion n’est pas « vivable » autrement, si je puis dire ! A la suite d’un de mes spectacles, un client me demandait hier si je continuais de m’entraîner toujours pour obtenir ce « niveau » (c’est son affirmation et son jugement de valeur). Ma réponse fut en résumé : la magie est un vrai sacerdoce. Par exemple, pour jouer un spectacle au Double Fond à 21h, je viens toujours sur place vers 16h30/17h pour répéter entièrement le spectacle. Sinon je n’obtiens pas le maximum. Les centaines de mouvements, le texte, la mise en scène… Tout doit retrouver sa place pour le soir et c’est uniquement à ce prix que ce que vous voyez ensuite fonctionne ! Autre exemple : j’ai arrêté de pratiquer plus d’un sport pour conserver le « toucher » : j’ai dû choisir des disciplines qui ne sont pas trop risquées pour la magie. C’est à cause de cela que j’ai pris du poids ! (je plaisante un peu mais pas complètement.) Un sacerdoce, je vous dis !

4 commentaires

Skip to comment form

  1. Noulet

    bon, j’arrête. :-)

  2. Ludovic

    Une passion dévorante? Un peu trop même!!! Et je trouve ça bon pourtant…
    Je vais tâcher de répéter d’avantage, il n’y a que ça de vrai… Et peut etre qu’un jour j’aurai l’occasion de présenter quelques routines…
    Le travail vous dites…. Je note!!!

  3. Florian Portolan

    Des sacrifices à faire pour une passion qui nous bouffe de l’intérieur. Je plaisante mais parfois c’est vrai.. Nous avons toujours le choix mais il faut en faire !
    Au fait, j’aime la photo lol :)

  4. cavaflar

    Une « passion dévorante »….ça ressemble à un pléonasme non ???

    Amitiés

    Cava

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *