«

»

mar 26 2012

Mes films culte : « La bonne année »

Dans la rubrique « mes films culte », j’ai choisi de vous parler aujourd’hui de La Bonne Année de Claude Lelouch. C’est incontournable. Ce film est une vraie drogue pour moi. Je le vois au moins une fois par an depuis sa sortie en 1973 (tiens, la même année que la naissance de ma fille Alexandra).

Regardez déjà l’affiche du film avec ce regard coquin inimitable de Lino qui ne sait pas comment dissimuler sa timidité, sa passion pour Françoise dans le film… Un régal pour les yeux !

Sur Internet, on peut trouver le résumé suivant : « Un gangster (Lino Ventura) prépare, avec son complice (Charles Gérard), ce qu’il qualifie de « premier hold-up psychologique de l’histoire du banditisme ». Juste à côté de la bijouterie Van Cleef & Arpels, sur la Croisette, à Cannes, se trouve la boutique d’une belle antiquaire (Françoise Fabian) qui attire le regard du malfrat. ». Oui, c’est vrai, c’est ce qui s’appelle un résumé… Mais justement, c’est un peu frustrant, car le film va tellement plus loin ! Ce n’est peut-être pas comme ça que je l’aurais « résumé » justement. Pour moi ce film est avant tout l’histoire de la naissance d’un amour et c’est un film sur l’amitié et sur la parole donnée. C’est aussi un film qui rappelle que ce n’est pas la culture intellectuelle qui permet d’apprécier la vie, ou du moins pas forcément. C’est un film qui donne la joie de vivre, qui nous apprend l’humilité. C’est un film sur les regards, les silences… Saviez-vous que, pour Stanley Kubrick, ce film était si important à ses yeux, qu’il le projetait systématiquement à toute son équipe, avant CHAQUE nouveau tournage ? J’ai appris ça récemment et ça m’a fait tout drôle. Ce film, qui date donc de la naissance de ma chère fille Alexandra, n’a pas pris une ride (tout comme elle !). Hasard ou bien le « beau » ne bouge-t-il jamais ? La musique (de Francis Lai), tous ces plans magnifiques que Lelouch a imaginés, cette idée du noir et blanc pour le présent, la couleur pour le passé… C’est un chef-d’œuvre. Et puis, ce rôle de composition hallucinant de Lino Ventura en vieillard, avec son nouveau look, sa nouvelle voix ! Sans compter les répliques et les dialogues dignes du grand Audiard… C’est frais, c’est léger et profond à la fois. C’est drôle, c’est bon quoi ! Il y a Gérard Sire, une vedette de la radio de l’époque, qu’on voit en vrai. Et il y a plein de seconds (André Falcon dans le rôle du bijoutier, génial !) et troisièmes rôles qui sonnent tous tellement « justes » qu’ils nous aident à avancer dans la vie. Ils nous font du bien à l’âme.

Vous l’avez compris, ce film est devenu mon « film de chevet » et pourtant, à l’époque, il n’était pas de bon ton d’apprécier les films de Lelouch. Va savoir pourquoi, une certaine intelligentsia réprouvait l’idée… Alors, si je puis vous donner un conseil : méfiez-vous de ceux qui donnent leur avis sur tout, de manière générale ! Vivez avec tout ce qui vous fait envie. Vibrez comme vous l’entendez, c’est tout ce qui compte ! Sophie (ma douce) me disait, qu’étant petite, elle écoutait les disques de Claude François en cachette, car « ça ne le faisait pas » avec ses copines d’école. Comme quoi, si on écoutait les « donneurs de leçon », on serait encore à l’âge de pierre, n’est-ce-pas ? Pour moi, regarder « La bonne année », c’est aussi important que le fait de boire de l’eau et de manger pour survivre. Bon, au cas où certains n’auraient pas compris le message : procurez-vous ce film si ce n’est pas déjà fait ! Regardez-le plusieurs fois et vous ressentirez tout ce que je viens de décrire…

Allez, pour le plaisir, je vous fournis un petit extrait trouvé sur youtube, histoire d’entrevoir un des tons de ce film merveilleux. Le contexte de l’extrait en question est le suivant : Lino Ventura (Simon) vient de passer un peu de temps avec Françoise Fabian. Ils ont déjà envie l’un de l’autre, mais elle n’est pas libre de ses mouvements : le petit ami de Françoise, un intellectuel italien, vient passer les fêtes de fin d’année chez elle. Par hasard, ils se retrouvent tous à l’Eglise (nous sommes le 24 décembre). Lino et Charlot sont alors invités chez Françoise pour réveillonner. Sachez que l’autre jeune femme à l’écran, est l’employée de Françoise : http://www.youtube.com/watch?v=vjefaQmv9Yo

Lino s’en va donc de l’appartement, avec Charlot (Charles Gérard). Ils rentrent à l’hôtel et bientôt elle va l’appeler pour qu’il se retrouvent pour une nuit d’amour…

Et pour faire durer encore un peu le plaisir, voici deux photos que j’adore.

Sur celle-ci, Simon (Lino) est en train de conclure une affaire avec l’antiquaire qu’est Françoise. Elle se croit meilleure vendeuse d’œuvre d’art que lui, mais Lino lui donne une sacrée leçon. Si vous aviez du mal pour draguer quelqu’un prenez-en de la graine, Lino est un orfèvre en la matière !!! Quelle scène magnifique. Vous comprendrez ce que je veux dire !

Et là, c’est le Réveillon. Les deux amis (Lino et Charlot) s’échangent un cadeau et décident d’aller à la messe de minuit, plutôt que « d’aller aux putes » (dixit) pour cette nuit particulière !!! C’est là qu’ils vont rencontrer Françoise avec ses amis, ce qui va se terminer par le dîner que vous avez déjà vu !

3 commentaires

  1. cavaflar

    ça valait vraiment le coup d’attendre ;-), j’aime ces portes que tu entrouves pour nous…libre à nous d’y rentrer…pour l’instant, j’y ai toujours trouvé quelque chose pour aider la vie à couler !….Un grand merci…et encore encore…!
    Amicalement
    Cavaflar

  2. Carl Valentin

    J’ai acheté et regardé ce Film « la bonne année » et après ce premier visionnage, j’ai adoré, je sais déjà que je vais encore le revisionner … Merci pour ce partage Dominique, n’hésites pas à nous donner encore plus de réfèrences cinématographique …. Aimes tu la plupart des films Lelouch ? Carl Valentin

  3. ferdossian

    bonsoir , j’ai regardé le film  » la bonne année  » avec beaucoup de plaisir , mais malheureusement je n ‘ai pu seulement visionner une vidéo ou il manque la fin du film , elle s ‘arrête au moment ou Simon rejoint Françoise chez elle pou prendre le petit déjeuner .
    J’apprécierai beaucoup si vous pouviez me dire en un petit résumé la fin de film à partir de cette scéne car cela m’intrigue beaucoup et je ne sais pas la trouver .
    Je vous remercie d’avance si vous voulez bien prendre le temps de répondre à ma demande au plus vite .
    bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *