«

»

Fév 20 2012

Combattre le trac

Quentin BELTZUNG : « Avant de monter sur scène ou d’arriver à une table j’ai toujours un peu le trac : mes gestes sont tremblants. J’ai 17 ans. Y-a-t’il une sorte de remède pour avoir plus confiance en soi ? »

Je te dirais bien d’attendre une bonne dizaine d’années de plus, en t’entraînant jusqu’à l’épuisement (c’est une image !), car il n’y a rien de tel pour le vaincre, ce sacré trac ! Mais je passerais pour un vieux rabougri doublé d’un rabat-joie qui méprise les « d’jeunes » qui tentent leur chance, alors je vais te dire ceci qui est tout aussi valable : en public, ne fais que les tours dont tu es le plus certain. Je m’explique un peu mieux : tu dois avoir quelques tours dans ton répertoire que tu peux faire sans réfléchir, n’est-ce pas ? Des tours qui viennent tellement tout seuls, que tu te demandes parfois si c’est bien toi qui es aux commandes, non ? Comme une force invisible qui s’est emparée de toi pour réaliser un petit miracle  à ta place et avec tes mains ?! Si tu me suis dans ce que je dis, choisis un des ces tours et tu verras que ton trac va disparaître. Et si tu n’as pas encore de tour que tu maîtrises suffisamment, continue ton entraînement, jeune Padawan ! Bon courage à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *