«

»

Jan 16 2012

Moi et la télévision

Olivier Yager : « Pourquoi vous n’apparaissez plus à la télévision ? »

Oui pourquoi ? Il est vrai que je viens de faire une apparition sur France 2 il y a quelques semaines, mais tu as raison, depuis quelques années je me fais rare, comme on dit !

Il fut une époque, pour ceux qui s’en souviennent encore ou ceux que ça intéresse, où j’y étais particulièrement présent. J’ai été notamment le magicien vedette du prime time « Top Club » sur « Antenne 2 » avec l’incontournable Guy Lux (la star des stars du petit écran à la fin des années 70) et le magicien fétiche de Karen Cheryl dans son émission pour enfants « Vitamine » dans les années 80 sur TF1. Après j’ai participé à plein d’émissions dans les années 90 avec par exemple Christine Bravo, Jean-Luc Delarue, Vincent Perrot, Laurent Boyer, Jean-Pierre Foucault…. Pas mal de petits reportages aussi sur Le Double Fond et la boutique Mayette dans les années 2000. Mais disons que la Télévision n’a jamais été ma tasse de thé et je m’en suis éloigné petit à petit. La raison est relativement simple : les exigences télévisuelles semblent difficilement compatibles avec mes exigences artistiques ! En effet, je ne compte plus les fois où l’on m’a appelé pour venir expliquer « un petit truc » à l’écran (ça c’est leur argument préféré) ou pour servir la soupe à un invité connu ou pour une occasion spécifique. Dernièrement Morandini par exemple voulait que j’intervienne au pied levé pour expliquer ma vision du « mentalisme » et confondre les méthodes des charlatans dans le domaine ou quelque chose comme ça… Eh bien, j’en ai marre. Je n’aime plus ces passages télé qui n’en sont pas, où l’on m’appelle à la dernière minute, où l’on sabre mes numéros au montage sans mon autorisation, où l’on me cite à peine, où l’on me coupe la parole, où l’on veut me contraindre à m’exprimer en 1min 30 pour un tour qui en fait normalement 10 et où l’on me promet une « belle publicité » en unique échange de mon apparition car… c’est normal, on est à la Télé et on n’a pas de budget. C’est bien connu ! Peu de gens imaginent que les artistes sont rarement payés ou disons très mal pour leur passage à l’écran. Donc, comme moi j’en ai assez de tout ça, je décline en général les propositions et l’on me voit moins. Pour certaines émissions, il y a aussi des phénomènes de « clan » qui entrent en jeu et je sais que j’y suis clairement boycotté. Mais ce doit être de bonne guerre ! Il faut dire que le milieu de la télé, comme celui de la magie est assez terrible à ce niveau-là… Mais surtout donc c’est un choix fièrement assumé. J’ai réussi, grâce à mon parcours et avec finalement peu de moyens, à être reconnu pour mon travail. J’ai conservé ma liberté d’artiste, de créateur, tout en bâtissant des choses qui dureront au-delà de ma propre petite vie. Je suis comblé ! D’autre part, la télé est certes un beau vecteur de communication pour un artiste qui se produit par ailleurs « en live », mais aussi le plus beau des miroirs aux alouettes qui soit. C’est un piège assez machiavélique en fait… En effet, passer à la télé c’est super, mais si on te voit trop à l’écran, on désire moins se déplacer pour te voir « en vrai ». J’ai découvert que beaucoup se sont cassés les dents à ce petit jeu/double jeu, là !

4 commentaires

Skip to comment form

  1. Magimix

    Ouch ! Je viens de prendre (en rigolant) un sacré coup de vieux en vous lisant… et en réalisant qu’il était préférable d’expliquer au lecteur, entre parenthèses, qui est Guy Lux. Là je me suis dit « Merde ! (oui je ne suis pas poli) Je suis de la génération de ceux qui doivent expliquer aux jeunes qui est Guy Lux ! » :-)
    Bravo pour ce superbe article.
    Bravo pour votre approche, que l’on « sent » bien dans le podcast aussi.
    Magimix (me fallait un pseudo, donc j’ai prix le plus ridicule qui soit :) )

  2. sylvain

    cela ne m’etonne pas qu’un personnage comme vous puisse ne pas se conformer au truandage audiovisuel.
    bel article et beau podcast aussi…
    je prends plaisir à redécouvrir moi meme les tours les plus faciles que j’avais oublié de faire… (en me disant « c’est trop gros, ca va se voir »)
    A en croire la reaction de mes amis et leurs machoires par terre, ce petit rappel fut le bienvenu.
    merci de venir chercher en nous notre ame de gosse.
    a bientot au double fond
    (héhé, j’ai enfin mes places fin mars!!!)
    bien a vous
    sylvain

  3. Carl Valentin

    Encore en accord parfait avec ce que tu dis mon cher Dominique, nous ne devons pas nous « prostituer » pour la TV.
    La TV c’est une belle promo mais à petite dose, juste pour faire un petit « refresh », mais finalement les artistes qui tournent en live ont-ils besoin de la TV ?
    Carl Valentin

  4. Marouane

    Merci pour votre point de vu intéressant. Néanmoins, n’oublions pas que ce n’est pas la TV le problème mais les organisateurs et plus précisément les publicitaires. Au temps de Guy LUX, il n’y avait pas ou très peu d’exigence publicitaire qui se traduit aujourd’hui par des exigences de temps et de « message ».
    La TV n’est plus libre et cela se voit à travers les programmes qu’elles proposent (imposent!).
    Personnellement ce n’est pas grâce à la TV que je vous ai connu mais grâce à vos DVD qui se visionnent tout de même sur un poste de TV :)
    Merci
    Marouane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *