«

»

Déc 19 2011

Les fabrications Duvivier

Cavaflar : « Les prototypes de tes tours sont fait maison, genre : Duvivier devant un tour à métal, avec les lunettes de protection, qui usine lui même son proto ? Ou bien : planche à dessin sans mettre les mains dans le « cambouis » ?? »

Ni tour d’horloger, ni même de planche à dessin d’ailleurs. Nul en « fabrication », votre serviteur est ! Vous seriez assez surpris je pense de voir ma maladresse dès qu’il s’agit d’utiliser mes dix doigts, pour autre chose que la magie j’entends ! Mon truc a toujours été la conception : l’utilisation de mes neurones plutôt que mes mains. Je prends un objet de départ et je réfléchis pour le faire évoluer, pour faire éclater ses limites.

Par exemple pour la « Duvivier Coin Box », je suis parti bien sûr de la Boîte Okito ordinaire vendue sur le marché magique et je me suis lancé un défi : comment faire pour qu’elle devienne aussi une boîte Boston et un Bloc ? J’ai eu l’idée de la pièce qui s’emboîte dans une autre pièce qui peut ensuite bloquer le tout et j’ai cherché un artisan à qui donner mon cahier des charges… Le type a tâtonné, m’a bricolé quelques trucs qui ressemblaient vaguement à ce que je me figurais et s’est laissé guider par mes instructions. Petit à petit, j’ai créé, avec ses mains, un prototype qui commençait à tenir la route. Si je me souviens bien, il a fallu trois ébauches pour obtenir ce que je voulais exactement. Autant vous dire que, dans ce genre de cas, il faut non seulement trouver un artisan compétent mais aussi très patient… un peu fou comme moi !

Pour le « Duvivier Wallet », ça s’est passé à peu près de la même façon. Je suis parti d’un portefeuille Himber, en me disant : comment faire pour qu’il soit aussi « Kaps » et surtout pour que l’objet qui voyage arrive du bon côté ? (Désolé, je dois parler un peu chinois pour certains…) Je voulais que mon portefeuille puisse recevoir une carte (ou autre chose de plat) qui se retrouve ensuite dans le zip par une ouverture sur l’extérieur. En partant de ce postulat  pour le moins osé, j’ai discuté avec mon ami de toujours Quoc Tien Tran, qui, lui est très habile de ses mains… (il est souvent le premier artisan de mes pires délires magiques !) Il m’a concocté un premier jet de prototype et nous sommes partis en quête de la perle rare qui voudrait bien façonner le cuir à ma façon… Nous avons écumé un paquet de fabricants (trouver le bon fournisseur est souvent une longue aventure), jusqu’au moment où nous sommes tombés sur celui qui a bien voulu créer l’objet de mes rêves ! C’est devenu le « Duvivier Wallet », après lequel tout le monde court maintenant sur Internet, depuis que le stock s’est épuisé il y a de ça bientôt 15 ans…

Vous l’avez compris, mettre au point une « fabrication Duvivier » n’est pas une mince affaire. Une vie de recherches empiriques, troublées par des refus plus ou moins cuisants d’artisans qui ne veulent pas s’ennuyer avec des trucs pour magiciens ! Sans parler de toutes les perles rares qui se cassent la pipe et rendent impossible la poursuite de l’édition, comme pour le « Duvivier Wallet ». Une véritable sinécure quoi !

1 commentaire

  1. cavaflar

    Je m’étais imaginé un grand délire…Lunettes à la façon Gabin dans la Bête humaine…gerbes d’étincelle…et au final, sortant des mains de l’artiste une Duvivier’s box toute dorée….Merci pour ces infos…Lorsqu’on voit la difficulté, que semble être la production des beaux objets magiques…On comprend mieux certaines choses lol!
    Amicalement et très bonnes fêtes magiques
    Cava

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *