«

»

Oct 31 2011

Etre pris au sérieux

Arthur Delasalle : « Je souffre pas mal de ces « imprévus » [les imprévus à gérer sur scène], j’ai 13 ans et les gens, ne me prennent pas au sérieux, voir ça les énerve réellement car il sont bluffés par un enfant –‘. A quelques reprises des gens ont été jusqu’à créer une fausse explication qui n’a absolument rien à voir et qui n’est juste pas possible, pour me « ridiculiser » auprès des autres, après souvent il se permettent de fouiller dans mes affaires etc… C’est dingue à leur âge de toujours pas avoir acquis assez de maturité pour ne pas vouloir perdre ! (personnellement je ne vois pas ça comme un match…) Peut-être justement qu’ils le sont trop, plus de place au ‘rêve’, tout en sachant que c’est truqué on peut quand même garder un minimum cette envie de garder des choses secrètes pour mieux les savourer non ? Je sais pas comment gérer ça, un p’tit c onseil ? »

En lisant tes propos, on peut facilement comprendre que la maturité qui est la tienne puisse provoquer une certaine hostilité chez le quidam : l’homo sapiens de base n’est satisfait que lorsqu’il brille plus fort que les autres !!! Mais c’est à toi de faire fi de sa jalousie ! Tu lui mets la honte, il réagit mal mais c’est à toi de t’adapter à lui et non l’inverse. Te mettre à sa hauteur est ta seule chance qu’il dépasse le fait que tu es un « petit » et qu’il accepte d’être bluffé par toi. C’est la dure loi du spectacle… et de la vie si tu veux t’élever un minimum au-dessus du « vulgus ordinarus » ! Plus tard il est possible qu’il s’adapte à toi, mais, en attendant que tu sois plus âgé, je pense te donner la bonne manière de gérer tes prestations… Malheureusement, quand on est précoce, cela se paie et il faut se battre encore plus fort que les autres. De toute façon, de manière générale, c’est le rôle de l’artiste d’apprendre à se faire respecter par son public. Il doit faire en sorte d’être en phase avec le public, quel que soit son « niveau » d’éducation, de compréhension, de maturité de ce dernier… Parfois c’est difficile car certaines personnes sont limitées, voire très limitées, mais si l’artiste ne se met pas à leur portée (n’oublions pas que c’est l’artiste qui est sous les feux de la rampe !), il n’y aura aucun échange et tout le monde sera perdant. Un dernier petit conseil en attendant que tu grandisses : choisis une attitude de scène qui n’est pas celle d’un adulte. Même si tu te sens adulte dans ta tête, joue à être l’enfant/adolescent que tu es de par ton jeune âge et ta prestation passera certainement mieux, voire bien ! De manière générale, jouer un personnage, même s’il ressemble fort à la personne que l’on est, permet de se sortir de bien des difficultés. C’est un des secrets de bonne gestion du public.

1 commentaire

  1. cavaflar

    Bonjour Arthur,
    J’adore la phrase d’Oscar Wilde, je crois, dont Wayne Houchin a fait sa devise je crois aussi….(ben heureusement que je suis pas journaliste, faudrait que je vérifie mes sources…Pardon ?…Ah, ils ne le font pas non plus…(sourire narquois))…. »The secret to life is to enjoy the pleasure of being terribly, terribly deceived. »…..y’a des pisses froids qui supportent pas
    Ta question et tes réflexions, m’ont fait bondir….j’ai du mal admettre qu’un adulte ne puisse pas être « protecteur » vis à vis d’un plus « faible » si tant est qu’un enfant soit plus faible qu’un adulte, (c’est tout de même vraisemblable tant physiquement que psychiquement) …Ta maturité évidente, elle, percute violemment « l ’enfant » de l’adulte immature (voir schéma 1 du manuel de l’analyse transactionnelle lol)qui rentre en « compet »avec toi, exactement comme dans la cour de récré ! Je crois qu’ils sont tout bonnement jaloux de toi…. !
    Par contre, un truc me frappe dans ce que tu écris…tu dis « ils n’acceptent pas de perdre »…La communication entre les gens étant le passage d’un émetteur (via ton filtre) vers un récepteur (via un autre filtre), tu imagines le boxon dans le décodage…Tu dis toi même que ce n’est pas un match mais peut être que tu « émets » ce qui peut etre perçu comme une déclaration de combat où l’autre à quelque chose à perdre…alors qu’il devrait comprendre qu’il a tout à gagner… Peut être es tu trop sur la défensive (ce qui excite le « dominant » ) ou trop en position de « dominant » ce qui excite aussi le dominant….Ces commentaires, sont évidemment « émis » sans aucun critère de jugement de ma part te concernant puisque je ne sais pas comment tu travailles…n’oublies pas qu’un mec qui te paraît aussi loin de toi que la terre de la lune a aussi la même impression d’éloignement mais de la lune à la terre…Quand je suis spectateur, j’aime la générosité de l’artiste…Alors sois généreux Arthur, ;-)
    Cavaflar
    Ps :moi en tout cas je t’envie d’avoir démarrer si tôt ce noble Art
    RePs : « ar » de Cavaflar sont les initiales de Arthur, un de mes fils adorés….y’en a deux autres cachés dans Cavafl… ;-)
    RerePs… : Il me semble bien que les Arthur sont très tôt des « enfants » matures…peut être parce que légendairement, un Arthur a du accéder très jeune à une obligation de maturité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *