«

»

Oct 24 2011

Magie de close up vs magie de scène

 « Pourquoi considérez-vous la magie de close up plus forte que la magie de scène ? »

 Encore une fois, je rappelle à toutes fins utiles que nous sommes sur MON blog, je vous donne donc MES orientations personnelles, ce qui ne veut pas dire que je ne respecte pas d’autres points de vue.

Je considère en effet que les meilleurs magiciens de close up (à mes yeux) sont encore meilleurs que ceux qui pratiquent la magie dite « de scène ». Tout simplement parce que la proximité, le côté impromptu de la magie rapprochée, son apparente spontanéité, font de la magie de close up un art encore plus percutant que la magie de scène. Surtout en France d’ailleurs où le public, particulièrement cartésien par définition, apprécie particulièrement le côté «sans artifice » de la magie de close up : plus on est près des mains du magiciens, moins on pense (voire pas du tout) à des trucages qui cassent la magie de l’instant que l’on est en train de vivre. Plus on se trouve dans des situations en apparence ordinaires (on est assis ensemble à une table ou juste à côté les uns des autres etc.), plus l’extraordinaire est à portée de main. Cela étant dit, un bon magicien est avant tout un bon artiste. Alors close up ou scène, le vrai débat est d’abord : la magie est un art et soyons-en dignes !

2 commentaires

  1. beyrevra

    Je pense que la connaissance de la scène est une « arme » formidable pour celui qui fait du close-up car sur son tapis il mettra en pratique ses connaissances d’occupation de l’espace (position esthétique des objets), les déplacements (gestes aussi efficaces que gracieux) ainsi que le decorum (objets formant un ensemble agréables au regard).
    Le tapis de close-up tiens à la fois de la scène où quelque-chose d’artistique se déroule, mais aussi, grâce à la vue plongeante, d’un tableau à l’esthétisme parfait.
    La micro-magie c’est du Grand Art !

  2. MightyJoe

    Mon avis est orienté du meme côté.
    Rien ne vaut selon mon opinion une bonne magie « impromptue », se déroulant à quelques cm des yeux…
    Pour avoir essayé divers orientation, j’avoue que mes « cobayes » (ma famille avant tout) sont toujours plus subjugués par du close-up que du salon ou de la scène. Et comme je cherche justement cette petite étincelle dans les yeux des gens quand j’essaye tant bien que mal quelque chose, que je préfère du coup le close-up.
    Ensuite chacun son orientation et chacun sa préférence. Nous sommes tous des artistes et nous devrons donc nous soutenir surtout que nous sommes mal reconnu ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *