«

»

Août 29 2011

Guitry, toujours Guitry

« Le silence après Mozart, c’est encore du Mozart  » Sacha Guitry

 Une piqûre de rappel de temps à autre avec notre cher Guitry est pour moi un vrai bain de jouvence ! Un pur bonheur sans cesse renouvelé dès que je peux le voir, le lire ou l’entendre par un support ou un autre.

Qu’elles sont belles ces inventions qui nous permettent de fréquenter nos héros. Merci la vie !

1 commentaire

  1. David (Chakkan)

    J’adore également ! Quel régal que l’introduction de « Mémoires d’un tricheur » : « De là à en conclure que j’étais en vie parce que j’avais volé… »
    Grandiose.
    Lors de ma dernière visite à Paris je suis allé voir « Tu m’as sauvé la vie », une des pièces qu’il a écrites. Un bonheur ! Quelle finesse dans l’écriture. Je vous la recommande si vous ne l’avez pas vue.
    Je viens de recevoir la Newsletter du Double Fond, et il se trouve que je serai sur Paris le jeudi de la double représentation, je m’attèle donc à venir vous voir pour cette occasion.
    En attendant, au plaisir de vous lire ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *