«

»

Août 29 2011

Comment gérer un spectateur difficile ?

 David (Chakkan) : « On entend souvent les méthodes pour rembarrer les « hecklers », ces gens qui esquintent la prestation du magicien. J’ai beaucoup apprécié votre intervention sur le sujet [dans l’émission de radio de France Inter], de ne pas leur rentrer dans le chou, mais de les accompagner faire un bout de rêve… Quelques astuces à transmettre en ce sens pour désamorcer une situation ? »

Des astuces, je ne crois pas en posséder, si ce n’est : être assez connaissant, professionnellement, être déterminé à faire un spectacle coûte que coûte, aimer les gens et ton spectacle avec lequel tu fais corps. A partir de là, tu auras certainement de bons résultats et personne pour te contrecarrer dans ton entreprise. Dès les premières secondes de ton arrivée sur scène, les gens sentent immédiatement si tu as une vision lointaine ou non de ce que tu as à donner, je crois ! C’est assez impitoyable ! Tout de suite, ils sentent à qui ils ont affaire. A toi d’être prêt ! Sache que le crédo d’une personne qui tente une nuisance du type du mot anglais auquel tu fais allusion (« hecklers ») est uniquement de se faire mousser. Mais pourquoi ? Parce qu’il est en partie déstabilisé par toi et/ou ta prestation. A sa manière de chieur (pour prendre un mot bien français cette fois !) il te demande de le rassurer. DONC tu as devant toi une autoroute pour lui faire comprendre que tu es là, comme lui, pour t’amuser. Doucement mais sûrement tu lui montres qui est le patron, sous forme d’un effet killer ou d’une remise au point, et hop : il redevient en partie docile et vous pourrez même par la suite  devenir souvent les meilleurs amis du monde !

3 commentaires

  1. cyril

    bonsoir
    Encore merci a vous pour ce « coup de pouce », il est vrai qu’il m’est souvent arrivé de tombé sur des spectateurs récalcitrant. Mais plus depuis que je prend le temps de rédiger des textes pour mes tours.
    je vais essayer de mettre en place ce conseil
    Mais une question si le spectateur continue à être récalcitrant en partie au spectacle comment dois ton agir ?
    Magicalement

  2. David (Chakkan)

    Encore merci Dominique d’avoir pris le temps de répondre à 2 de mes questions portant sur la même interview.
    J’avais effectivement été marqué par votre remarque disant qu’on est face à quelqu’un qui est en souffrance. Voici un point de vue auquel je ne m’étais jamais placé.
    De part ma pratique d’amateur, j’ai la chance de n’avoir eu affaire qu’une fois dans mon cercle amis-famille à quelqu’un qui voulait bouffer du magicien… et au final il s’est mis en défaut tout seul parce que tout le monde (quelques personnes seulement, hein) voulait profiter de la magie.
    Il lui a donc été indiqué que soit il s’excluait et laissait les autres profiter, soit il restait et se taisait, et pouvait profiter avec tout le monde.
    Je n’ai pour ma part pas eu grand chose à faire.

  3. cavaflar

    C’est passionnant ces histoires là, je trouve !
    La gestion des « personnalités difficiles » !…..Quelqu’un en parle très bien,c’est Labori dans ces études sur les états d’urgence de l’instinct (l’éloge de la fuite entres autres)…le « chieur » serait en effet selon lui dans la peur et passerait dans un état d’urgence de lutte…comme vous le dites bien…Pour s’en sortir ,donc, il faut « respecter » ses capacités de lutteur (ça s’appelle la politesse de lutte…) lui faire sentir fermement qu’il est devant quelqu’un qui reconnaît ces capacités, qui en a autant à son service mais sans monter d’un grand cran , bref horizontaliser le rapport et quitter la verticale Dominant –Dominé…suis je bien clair ?
    Un très bon bouquin parle de ça et d’autres choses sur un ton très plaisant « Ces gens qui ont toujours raison » d’Hervé Magnin chez Eyrolles
    Alors ça, évidemment autant dans le boulot, j’y arrive assez facilement et c’est même jubilatoire de faire retomber un soufflet et de mettre l’autre dans sa poche…c’est pas de la manip a deux balles, c’est encore du respect de l’autre dans l’état ou il est sans se perdre soi même….Ouffff !
    Autant dans le privé c’est une autre paire de manche puisque dernièrement , comme David, pour une prestation familiale…On était au moins 6..j’étais content , j’avais bien bossé, j’avais même « imaginé » un truc rien qu’à moi…bref c’était important pour moi de réussir ça…et bien « ON » m’a foiré le truc..(volontairement ou pas je ne sais, j’ai un doute !)…je l’ai super mal pris…Bon,j’étais jeune..(c’était cet été LOL)…Avec le recul j’aurais pu rebondir, et m’y prendre autrement….Décidemment, la Magie est une bonne école de la vie !
    Amitiés
    Cavaflar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *