«

»

Juil 14 2011

Interview sur France Inter

Bonjour !

Ce samedi 16 juillet de 21h à 22h sur France Inter, j’ai été longuement interviewé avec ma fille Alexandra par le journaliste et producteur Arthur Dreyfus.

Voici le « pitch » de l’émission. Je pense que ça devrait vous plaire !

Amitiés

Dominique Duvivier

L’émission « La période bleue » sur France Inter : Alexandra et Dominique Duvivier

Tous les hommes ont une enfance. Si l’on s’interroge souvent sur la naissance des œuvres, on sait bien peu de choses sur la naissance de leurs créateurs. Comment devient-on artiste ? Quels chocs esthétiques nous font « sortir de nous-mêmes » pour la première fois et comment déterminent-ils ce rapport particulier à la vie qu’est la création ?

« La période bleue » propose, dans un cadre intime, en direct, d’explorer les premiers « chocs et expériences artistiques » d’artistes importants de notre époque ; et ce, dans tous les domaines de la création. A travers plusieurs séquences biographiques, picturales, musicales ou encore cinématographiques, Arthur Dreyfus remontera à chaque épisode le chemin qui a fait dire à Picasso qu’il dessinait « comme un maître » à dix ans et qu’il lui aura fallu attendre la fin de sa vie pour « apprendre à dessiner comme un enfant ».

Emission un peu spéciale ce soir : Arthur Dreyfus ne reçoit pas un seul invité, mais deux magiciens : un père et une fille, Dominique et Alexandra Duvivier.

 Dominique Duvivier est le magicien le plus connu aujourd’hui en France. Son tour de cartes, l’imprimerie, a été vendu à plus de 100 000 exemplaires dans le monde, mais il a créé au cours de sa « carrière magique » plus de 5 000 tours de magie.

 Alexandra Duvivier naît en 1973, et à 15 ans, en 1988, elle assiste à la FISM (l’équivalent des Jeux Olympiques pour les magiciens), où son père fait une routine de gobelets. Elle est fascinée par cette communauté de magiciens du monde entier, tous sur la même longueur d’onde. Et elle découvre Lisa Menna – la seule femme de ce congrès.

 1988 : c’est aussi l’année de la création du Double Fond. Dominique Duvivier est alors devenu un magicien célèbre, un as de la « cartomagie » (spécialité de la magie qui recourt à l’usage de cartes à jouer afin de produire des illusions) et il ouvre le premier cabaret magique d’Europe, place du marché Sainte-Catherine à Paris. Quelques années plus tard, il rachète Mayette, la boutique de magie de son enfance.

 Aujourd’hui, au Double Fond, Dominique Duvivier se produit plusieurs fois par semaine, tout seul, avec Alexandra, ou entouré de ses fidèles amis magiciens.

L’émission à (ré)écouter ici : http://www.franceinter.fr/emission-la-periode-bleue-la-periode-bleue-de-dominique-et-alexandra-duvivier

7 commentaires

Skip to comment form

  1. Hervé

    Alors là, je ne risque pas de rater l’occasion, déjà entendre parler de magie sur ma radio préférée !
    Mais en plus avec les Duvivier : un rêve !
    Hervé

  2. Bertrand GILLE

    Ce sera une joie que de vous y évouter.
    Le rendez-vous est donc pris également.
    à 21H je serai devant ma radio.

  3. Hervé

    Yeesss !
    C’était très réussi, l’est pas mal cet Arthur Dreyfus,
    non ?

  4. David (Chakkan)

    On vient de raccrocher…
    C’était trop court ! 1h d’interview c’est bien, mais avec la musique ça raccourcit d’autant…
    Avez vous eu plaisir à y participer ? Parce qu’au final les questions qui y ont été posées rejoignent « celles que vous entendez tous les jours », non ?
    D’ailleurs, y a-t-il une question que vous rêvez qu’on vous pose et qu’on ne vous a jamais posé ?
    Enfin, on entend souvent les méthodes pour rembarrer les « hecklers », ces gens qui esquintent la prestation du magicien. J’ai beaucoup apprécié votre intervention sur le sujet, de ne pas leur rentrer dans le chou, mais de les accompagner faire un bout de rêve…
    Quelques astuces à transmettre en ce sens pour désamorcer une situation ?
    A lundi alors, pour la suite du blog ^^

  5. DB

    Ca m’a fait tout drôle de vous écouter là ce soir à 1500m d’altitude, c’était comme une bouffée d’oxygène supplémentaire :-). Et Alexandra m’a appris une chose : je ne savais pas que le total des points d’un jeu de 52 cartes faisait 365 ! ;-)
    Au plaisir de vous voir à nouveau au Double Fond…

  6. Bertrand GILLE

    Simplement : Merci !

  7. Clarisse

    Bonjour !
    J’ai écouté cette interview sur le site de la radio, mardi, perchée à 2100m dans les Alpes… Je me suis alors retrouvée dans ma bulle, ignorant le brouillard tombant sur la montagne et me laissant bercer par ces trois voix (dont deux, ô ! combien intéressantes ! ;) ), m’en abreuvant… Vraiment, j’ai passé une heure très instructive et agréable : merci ! =D
    Pourquoi ne pas enregistrer certains de vos textes de ce blog ? A mon sens, une voix est encore plus passionnante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *