«

»

Sep 27 2010

En réponse à…

Bonjour à tous !

Vous êtes des milliers à venir chaque semaine maintenant sur mon blog. C’est dingue ! Un grand merci à tous.

Cette semaine j’ai choisi de répondre à une question de l’un d’entre vous : Sébastien Thil, un des lecteurs les plus assidus de ce blog.

J’espère que cela vous plaira.

Avec toute mon amitié

Dominique Duvivier 

Sébastien Thil :

« Votre détermination est un exemple pour nous tous. Dans les moments de doute, je relis toujours un de vos blogs, un article du Magicien, je visionne un de vos DVD etc… Vos pensées, votre réflexion, vos remises en cause sont des masses de granit qui sont solides. J’en suis alors venu à me demander quels étaient vos repères dans vos moments de doute à VOUS (car je ne doute pas qu’il y en ait) »

DD : Super question ! Je pourrais répondre : exactement comme toi, dans la mesure où je me réfère à mes propres tuteurs. Quand il m’arrive de céder à la facilité en me laissant par exemple assombrir par un de ce ces TAQUINS qui continuent, tel le Pitt bull, à vouloir me pourrir la vie, je me remémore ce que j’ai lu de ceux qui comptent pour moi, car, eux aussi, ont forcément eu des taquins qui les ont embrumés. Je reviens aux valeurs que j’ai tissées grâce à eux et je tâche de me rappeler que le fait de vivre des choses intenses les a souvent rendu la cible de certains jaloux… Nous autres chercheurs (rêveurs) sommes fragiles, en fait ! Et c’est d’ailleurs une qualité d’être et de rester fragiles, je pense ! Je parle peu du fait que je suis très angoissé, pas sûr de moi pour deux ronds, que la peur du lendemain me tenaille sans cesse… Celui qui fait son truc depuis toujours et ne se demande jamais rien sur son prochain est sûrement quelqu’un de moins angoissé, mais je crois avoir remarqué aussi qu’il avait en général moins de talent ! Avoir des doutes, ne pas être enfermé dans ses certitudes… autant de manifestations du bon chemin à suivre ! Continue de douter, tu deviens meilleur, ami !  

P1080521

 

2 commentaires

  1. Sébastien THILL

    Merci pour cett réponse on ne peut plus claire, c’est extra!
    Je vais afficher votre dernière phrase en lettre d’or dans mon carnetde pensées!!
    Merci pour tout, ces débats sont passionnants!
    A ce propos, je réfléchis depuis quelques mois aux familles d’effets, tellement riches d’enseignement!
    J’ai, je crois, un autre concept de famille (ni les objets, ni les effets… mais à voir vos travaux, je pense que vous voyez déjà de quoi je veux parler!!)
    Vivent le doute et la fragilité alors! : D

  2. Basse Tonne

    Merci Dominique,
    J’aime la magie et surtout la cartomagie depuis toujours, mais ne pratique hélas que depuis 1 an… Du coup j’ai plein de choses à rattraper, mais pas assez de temps pour le faire.
    Bien que je ne me déstine pas à une carrière professionnelle, je veux apporter le plus grand soin aux présentations des tours que je montre, et je suis complétement d’accord avec vous sur la sensibilité, le fait d’être peu ou pas sur de soi (je vais répéter le même tour des centaines et des centaines de fois, et même quand j’y arrive sans problèmes, je doute encore) J’ai remarqué que ces doutes me poussent à travailler souvent plus que les autres.
    Je suis par ailleurs musicien, depuis longtemps cette fois (rires), et cela est aussi vrai en musique. Connaitre des moments de doutes, d’anxiété, etc…. Mince en vous lisant j’avais l’impression que vous parliez de moi….
    On ne se serait pas déjà rencontré M. Duvivier….. Assurément pas encore, et c’est quelque chose que je déplore. En effet votre DVD (l’école de la magie) et la manière dont vous aborder la cartomgie avec finesse, sensibilité, et surtout humour on été pour moi une révélation (je pense ne pas être le seul ;-))
    Alors pour tout ça, MERCI !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *