«

»

Mai 31 2010

Phrases, aphorismes, pensées, bidules, carfousitations*, que sais-je…

11

Les vraies prisons sont celles qu’on se crée dans le cœur.

 

12

Ne pas se fourvoyer jamais revient à se fourvoyer toujours.

 

13

Se tromper d’une manière ou d’une autre sans arrêt, débouche toujours sur du positif. Le plus difficile est d’accepter de se tromper. Mais se tromper n’est pas réussir un peu ?

 

14

L’un ne buvait que de l’eau, l’autre que du vin, pourtant les deux discutant assez fort étaient aussi soûls l’un que l’autre.

 

15

Souvent quand on souffre on cherche à partager cette souffrance en créant soi-même chez d’autres des malaises. Une manière de se sentir mieux, sans doute !

 

16

Il était conscient par instants d’avoir un voile sur les yeux. En réalité, à force, il était devenu un drap. Cruel changement !

 

17

La déception s’empare de tout son être lorsqu’on manque de discernement. Il y a toujours à gagner dans ce qu’on perd !

D yeux vers haut Zak

3 commentaires

  1. Potit Panda

    Dominique j’adore cette rubrique car au fond les questions que tu te poses, ou les affirmations que tu évoques font qu’on apprend a te connaitre au travers de ca … et je dis souvent que c’est au « contact » de l’autre qu’on apprend a se connaitre soi même !
    Je sais que je vais avoir des tas de questions … je vais laisser murir quelques jours le temps de voir ce que les autres personnes du blog vont écrire, et le temps de faire murir mes propres idées et questions et je reviens vers ce post !!!
    Pascal

  2. Potit Panda

    VIsiblement il semblerait que je sois le seul cette fois ci a etre interessé par ce post !
    Donc voici quelques idées :
    11
    Les vraies prisons sont celles qu’on se crée dans le cœur.
    Au début quand j’ai lu la phrase, instinctivement, j’ai lu « les vraies passions sont celle qu’on se crée dans le cœur » ? Penses tu que la magie en tant que passion puisse nous emprisonner ? Jusqu’à quel point selon toi ? Sachant que la magie c’est « le rêve » Peut on être prisonnier d’un rêve ?
    C’est peu etre de deux facons différentes que je pose cette question … mais cela peut amener aussi deux réponses différentes ! L’une et l’autre approche semblent intéressantes.
    A Y reflechir je me dis que c’est pas la magie qui peut nous emprisonner, c’est la technique ! ou le manque d’inspiration ou d’investissement dans ce que l’on fait.
    13
    Se tromper d’une manière ou d’une autre sans arrêt, débouche toujours sur du positif. Le plus difficile est d’accepter de se tromper. Mais se tromper n’est pas réussir un peu ?
    Absolument ! En magie comme ailleurs, trop de gens ne comprennent pas forcément cela !
    14
    L’un ne buvait que de l’eau, l’autre que du vin, pourtant les deux discutant assez fort étaient aussi soûls l’un que l’autre.
    Peux tu développer ? une image qui pourtant est assez simple a visualiser ! mais dans quel contexte l’applique tu au domaine qui nous préoccupe ?
    C’est bon aussi de boire du vin quand il y’a de l’eau ou tout autre boisson a coté ca forge l’experience … un peu comme dans le domaine qui nous préoccupe … il faut gouter un peu a tout… certaines boissons sont plus enivrantes que d’autres… L’esssentiel etant de garder le cap que l’on s’est fixé au départ… et ne pas finir en « coma éthilyque » a cause de trop d’alcool
    15
    Souvent quand on souffre on cherche à partager cette souffrance en créant soi-même chez d’autres des malaises. Une manière de se sentir mieux, sans doute !
    J’adore cette maxime !!!
    Je te livre en pâture cette question la :
    Malaise : Chemin vers l’expression d’une émotion ?
    16
    Il était conscient par instants d’avoir un voile sur les yeux. En réalité, à force, il était devenu un drap. Cruel changement !
    J’aime beaucoup cette maxime aussi … Google et Dailymo… n’etaient pas né quand tu as du écrire ca, mais combien de gens ont des voiles dans les yeux !!!
    17
    La déception s’empare de tout son être lorsqu’on manque de discernement. Il y a toujours à gagner dans ce qu’on perd !
    Cette maxime a forcément un rapport avec la précédente !
    C’est pour ceux qui se rendent compte que le voile est trop grand ???
    Voila voila !
    Word m’a un peu aidé a mettre tout ca en forme !!!
    A Dimanche, Minuit ici meme ?
    Pascal

  3. Mickaël (Mike L'infirmier)

    11
    Comme dit le grand maître « ton plus grand ennemi, c’est toi-même petit scarabée… »
    A nous d’enlever nos oeillères au fur et à mesure que l’on avance. Et j’imagine aussi qu’en magie les limites sont celles de notre propre imagination.
    12
    Comment apprendre sans mode d’apprentissage ?
    13
    Je suis d’accord avec Pascal, à savoir que trop peut de gens comprennent que l’apprentissage se base sur ses erreurs. En effet, se tromper peut faire mal à l’ego et oblige à se remettre en question. Ceci explique peut cela…
    14
    Moi je…
    15
    En se regardant le nombril, on déborde sur les autres qui parfois, par chance, nous disent : « relève la tête pour te regarder toi-même ». Oui je sais, la première fois ce n’est pas clair tout de suite, tout de suite…
    16
    La prise de conscience, déjà difficile, n’est que la première étape.
    17
    Il y a toujours à gagner en perdant ce qui crée le manque de discernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *