«

»

Avr 19 2010

En réponse à…

Jeannot57 a écrit et demandé :

« Bonjour, J'ai découvert voilà quelques lunes (oui, je lis beaucoup la nuit) votre blog. "Waouh" me suis-je dit suite au stimulus nerveux de mon lobe occipital à la lecture de cet interview ! Un passage me turlupine et me donne envie d'en savoir plus : le public. Je souhaiterais en savoir d'avantage sur cet aspect. Auriez-vous des lectures à conseiller qui traite de ce sujet ? »

Innombrables lectures mais rien de précis là, immédiatement. Désolé. Par contre une multitude de choses à considérer dans « Le Comédien Désincarné » de LOUIS JOUVET, des choses incroyables dans l’œuvre de SACHA GUITRY complète (l’œuvre) tant tout ce qu’il a dit par écrit et dans ses films donne du grain à moudre sur ces animaux-là (je fais référence aux spectateurs) !

 « Comment faire pour s'adapter à un public difficile ou à des personnes très suspicieuses ? Uniquement avec la parole, l'histoire que l'on raconte ? »

Sur ce coup, je vais la jouer assez vieux-con-qui-sait. Désolé par avance, mais je crois que je ne saurais pas répondre vraiment autrement à ta question (un signe pour le vieux… ?).

Donc le vieux bidule que je suis (pour éviter de dire con à chaque phrase je changerai de nom, histoire de faire plus riche !) te dit que le meilleur moyen est d’avoir de l’expérience.

C’est à force de faire et de refaire tes tours en public que tu apprends à gérer ces personnes qui aiment faire chier le monde parce qu’elles n’ont que ça à faire dans leur pauvre vie ! Toi, tu es là pour égayer leur vulgus ordinarus de vie (non trépidante), donc elles vont chercher la petite bête partout où il semblera qu’anguille-se-place-sous-la-roche-bien-connue-du-dicton !

Si tu es « blindé de chez blindé » au point qu’on ne peut plus te la faire aussi facilement, tu verras qu’une espèce de joie se lira sur la bordure des yeux de cette « «mal baisé(e) » (femme ou homme selon ton spectateur récalcitrant). Et ça c’est top !

Je crois beaucoup à l’expérience en tant que tabouret (variante du con, histoire donc de faire plus recherché et plus documenté).

En fait le riboulfringue que je suis ne croit que dans les choses sues sur le bout des ongles. Il faut que tout soit comme une seconde nature, man !

Petit à petit le fait de tester un certain nombre de routines en toutes circonstances, t’amène à savoir choisir exactement la bonne routine en fonction du public que tu abordes. Voire à savoir changer le déroulement de ton tour s’il s’avère que tu n’avais pas assez bien évalué l’ampleur des dégâts vis-à-vis de ces nuls déguisés en public sympa pour une seconde de ton égarement !!!

 « Je vous dis cela suite à une mauvaise expérience que j'ai faite récemment. J'ai proposer de faire un tour de cartes à une personne que je ne connaissais pas (il y en avait plusieurs autour de la table). Ce tour, qui nécessite des cartes truquées, s'est bien déroulé jusqu'à un certain point. Au moment du final, là où les gens sont censés faire "Oh!", la personne en question s'est rapidement approchée et a retourné les quelques cartes posées sur la table. Le truc a été dévoilé, déception… Que faire pour éviter ce genre de mésaventure ? Merci à vous ! Jeannot57 »

Mon conseil : ne pas faire de tours « risqués » avant d’avoir l’assurance que le public est installé dans le confort dans lequel tu l’as placé (par tes soins machiavéliques).

Je veux dire qu’au début le spectateur veut savoir à qui il a affaire : il te teste dans les premiers instants… Si tu as le malheur de ne  pas être exemplaire dès le départ avec ce que tu montres, tu te fais casser les reins, c’est obligé !

Bref tu l’as compris : être « comme il faut » demande de l’expérience (tiens il me semblait avoir dit déjà ce mot plus haut ?) !

Ce n’est pas le fait de proposer des tours avec objets truqués ou non qui a de l’importance : c’est ton approche qui en a. Seulement elle !

Enfin, tu comprendras que je ne peux pas te donner un cours entier sur le sujet. Ne prends pas mal que je ne t’en dise pas plus. J’essaie juste de te dire le plus possible que la magie ne s’improvise pas du tout. J’espère que tu auras compris mon souhait.

Amitié.

Dominique

3 commentaires

  1. Pascal BARTOLI

    Interessant …
    On en veut encore des comme ca !!!! Merci
    Des reflexions sur la gestion du public !
    Ceci dit, l’expérience vient en pratiquant encore et encore !
    En réponse a jeannot : Fais quelques tours avec un jeu normal et laisses examiner un peu avant d’aller chercher des tours avec un jeu truqué ! ou … encore mieux utilise ton jeu truqué comme un jeu normal !!! dans le cas d’un MD
    BORIS WILD utilise ses jeux comme cela… tous ses jeux sont des MD… d’un coté ca te fais une sécurité connue de toi seul … et de 2 ce jeu deviendra tres vite ton AMI ! et ca sera un AMI qui te veux du bien !
    (Cf : Gaétan Bloom pour la définition des AMIS !)
    Pense a faire tes effets « crescendo … » (Je te renvoie vers Intimistes de sieur notre serviteur ! pour des exemples…)

  2. Pascal BARTOLI

    parcontre, dominique est-ce l’expérience qui te fait parler comme cela du public …. ? (en terme de « dureté »)
    OK des personnes récalcitrantes ca existe plus souvent qu’on ne le croit … mais n’as tu pas peur d’en faire une généralité ? sur tout le public c’est ce que je ressens en lisant tout de meme le topic de ce soir …
    Un magicien est un acteur qui joue le role d’un magicien dit-on mais … au dela de l’acteur il y a quand meme une part de toi meme (etre humain) qui entre en compte et qui fait qu’il ya quand meme un public a respecter non, qui plus est qui a payé pour voir un spectacle ?
    *pars tu de l’idée vis a vis du public que tu ne respectes pas les gens qui ne te respectent pas ?

  3. Jeannot57

    Bonjour et merci d’avoir consacré de votre temps pour me répondre. Surtout une réponse aussi longue, je dois vous avouer que je ne m’y attendais pas !
    Merci également à M. Bartoli pour les commentaires complémentaires.
    J’ai lu tout cela avec beaucoup d’attention et je me rends compte que le chemin est encore long… mais votre message est encourageant :)
    En tout cas cela m’a motivé d’autant plus.
    Votre réponse me donne (beaucoup de) matière à réflexion.
    Je vais suivre vos conseils avisés et je vous remercie encore pour tout !
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *