«

»

Avr 12 2010

Phrases, aphorismes, pensées, bidules, carfousitations*, que sais-je…

5

Le jour où on peut donner de telle façon qu’on ne sait plus ce qu’on a donné et à qui, on comprend mieux ce que donner veut dire.

6

Une mouche s’est posée sur ce fromage. Ayant vu son manège, je n’ai plus envie d’y goûter.

Je serais venu une minute plus tard, je n’aurais pas vu cette vilaine mouche et aurais dégusté mon fromage avec plaisir…

 

7

Je ne suis pas un écrivain. Je ne sais pas écrire. Mais j’aime écrire… Alors j’écris et on me dit que j’écris bien.

Non, j’écris mal mais avec mes tripes…

8

Si on boit, on se détruit. Si on fume, on se détruit. Si on s’empêche de tout on se détruit aussi. Etre raisonnable me détruit. Que faire pour ne pas me détruire ?

9

Celui qui recherche le but de sa vie le trouve et s’ennuie profondément le reste de sa vie.

3 commentaires

  1. Mickaël (Mike l'infirmier)

    Bonjour,
    Aujourd’hui j’ai souhaité rebondir sur le texte de Dominique de façon un peu différente ; à savoir, une question par carfousitation. Elles commentent ou reprennent ce qu’a écrit Dominique. Une seule ouvre une autre porte :
    5
    Peut on, en constatant 6 et en réalisant 7, résoudre 8 et 9 pour arriver à 5 ?
    6
    L’ignorance rend elle la vie plus plaisante et paisible ?
    7
    La beauté naît elle aussi de la sincérité ?
    8
    L’action mène t’elle à la compréhension ?
    9
    Le voyage est il plus important que la destination ?
    Mickaël

  2. Pascal (Potit Panda)

    8
    Si on boit, on se détruit. Si on fume, on se détruit. Si on s’empêche de tout on se détruit aussi. Etre raisonnable me détruit. Que faire pour ne pas me détruire :
    Vivre et etre créatif !
    Je ne suis pas un écrivain. Je ne sais pas écrire. Mais j’aime écrire… Alors j’écris et on me dit que j’écris bien.
    Non, j’écris mal mais avec mes tripes…
    Ca c’est toi qui le dit !
    C’est souvent avec ses tripes qu’on écrit le mieux. On en revient a ce que dit le post précédent : La beauté nait-elle de la sincérité ?
    La Sincérité, le contexte dans lequel on écrit a mes yeux c’est important !
    Une mouche s’est posée sur ce fromage. Ayant vu son manège, je n’ai plus envie d’y goûter.
    Je serais venu une minute plus tard, je n’aurais pas vu cette vilaine mouche et aurais dégusté mon fromage avec plaisir…
    Au plus j’avance au plus je me dit que « tout est dans la tète…. Avec ou sans mouche posée dessus, un morceau de fromage reste un morceau de fromage … alors Bon appetit !
    5
    Le jour où on peut donner de telle façon qu’on ne sait plus ce qu’on a donné et à qui, on comprend mieux ce que donner veut dire.
    Parce qu’on ne reçoit pas forcément ?
    Attends tu systématiquement de recevoir ?
    Ne pas recevoir t’empecherait-il de donner a nouveau ?
    Voila ce que le post de la semaine derniere m’inspire !

  3. Yann

    La discussion me semble trop prise de tête… En voulant répondre par de l’humour, je suis censuré (non publié, mais peu importe)…Mais peut-être cela n’apportait rien, sauf de la légèreté… Je ne comprend pas trop…Doit-on considérer comme sérieux celui qui écrit un bouquin de philo de 600 pages pour dire qu’un chat a quatre pattes (et une queue..)? Et qui se prend la tête dessus? Je serais déçu de penser que tu puisses être sensible à ce mouvement « bobo » post 68tard…En tout cas la « gravitude’, n’empêche pas la « simplicitude »…ni le sourire d’ailleurs…
    Avec tout mon respect et mon amitié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *