«

»

Juin 08 2009

HOLLAND… USUAL SUSPECTS…

 La piste des films et des parallèles avec notre propre recherche magique me semble toujours d’actualité.

Je vous en livre ces quelques extraits, juste pour le plaisir… du moins je l’espère.

En titre, deux films, l’un avec Richard Dreyfuss, l’autre avec Gabriel Byrne, Kevin Spacey, Stephen Baldwin,  Kevin Pollak et Benicio Del Toro.

Les deux films peuvent être des pistes pour explorer de nouveaux effets magiques, de nouvelles approches, des parfums venus d’ailleurs, des surprises à couper le souffle…

Dans l’un des deux (Usual Suspects), le scénariste et le metteur en scène nous proposent une direction incroyable : à la fin du film, on est obligé de se construire son propre film, vu que celui qu’on vient de voir n’est pas le bon !

P1050196  

Je voulais vous faire partager par ces quelques lignes ce qui m’a bouleversé ces dernières semaines, ce qui m’a fait chercher encore “ autrement ”, pour éviter de continuer à se satisfaire avec une carte choisie, perdue et qu’on retrouve dans un portefeuille qui ne se donne pas à examiner…

 Nous pouvons trouver sans cesse de nouvelles interprétations techniques sur des effets standard connus ou moins connus, chercher des effets dérivés qui sembleront nouveaux et qui, ainsi, à force, deviendront peut-être réellement nouveaux.

 Nous pouvons aussi chercher des raisons incontournables pour nous prouver “ qu’il n’y a rien qu’on puisse vraiment créer, inventer, que tout existe plus ou moins… ”

Mais je crois plus intelligent de penser le contraire.

Pourquoi passer sa vie à se prouver, à prouver à d’autres qu’il n’y a rien de possible ? Créer, quelle énergie perdue !

Au lieu de mettre une force incalculable à « négativiser », si nous mettions une partie de cette puissance “ à croire que nous pouvons faire bouger les montagnes… ” ?

Même si la démarche, le combat, sont perdus d’avance, nous les aurons tentés.

A la semaine prochaine !

Amitiés

Dominique DUVIVIER

1 commentaire

  1. JP

    Je lis chacun de vos billets avec attention, ils sont devenu mon hebdomadaire.
    Votre narration et votre argumentation m’ont donné goût à une lecture profonde.
    C’est si rare de nos jours sur internet.
    Amitiés! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *