«

»

Fév 23 2009

TRAVAILLER PASSIONNEMENT

J’aime la magie comme si je venais de la découvrir il y a quelques jours.

Je suis certainement quelqu’un qui aurait été très paresseux s’il n’avait pas trouvé sa voie… l’ayant trouvée depuis longtemps, je travaille beaucoup mais je ne la vis pas comme une corvée.

Je suis passionné des gens passionnés et encore plus quand ces passionnés sont tournés vers la magie que j’adore.

Si je sens que celui qui me demande quelque chose est animé de la même passion que moi, je l’aide, à mon petit niveau pour lui prouver que la passion est semée d’embûches, d’incertitudes, mais que justement ces soucis sont inhérents à toute passion.

Aimer de toutes ses forces un art n’est pas suffisant pour qu’il nous donne en retour ce qu’on recherche.

Quand on se trouve dans la circonstance la plus désespérée, croyant que nous n’arriverons à rien de bon, si nous persévérons à cet instant précis... tout s’éclaire et on commence à produire des choses qui ressemblent à ce qu’on voulait atteindre en magie.

C’est du moins le parcours que j’ai emprunté depuis le début.

DBLE FOND 14_03_08 (5)039

1 commentaire

  1. SOUDIER

    « Je suis certainement quelqu’un qui aurait été très paresseux s’il n’avait pas trouvé sa voie… l’ayant trouvée depuis longtemps, je travaille beaucoup mais je ne la vis pas comme une corvée »
    Je me suis reconnu dans cette phrase! Je ne sais pas faire grand chose d’autre dans la vie que de faire de la cartomagie. Oh! bien sûr j’ai un métier à côté (agent de sécurité : pas grand chose à faire dans ce boulot! tant mieux, je suis paresseux! et ce job me permet de travailler la cartomagie quand je le souhaite), mais voilà, c’est sans + le métier. J’aurais tellement aimer pouvoir en vivre de la magie mais on m’a cassé mon rêve quand j’étais jeune (12 ans), de peur de mettre mon avenir en danger…mais la magie (cartomagie) est restée, encore aujourd’hui une grande histoire d’amour! j’en suis dingue!!! c’est dans le sang.
    Travailler avec passion une passion n’est jamais une corvée et quand on à la chance (non, pas la chance…le MERITE), comme vous, de pouvoir vivre de sa passion, alors on peut vraiment dire que vous êtes un homme heureux. Quand le travail devient plaisir, on est aux anges!
    J’ai toujours admiré votre réussite car Dieu sait ô combien le parcours est difficile pour atteindre le niveau auquel vous êtes de nos jours! respects, tout simplement!
    Sujet vraiment très intéressant une fois de + Mr. DUVIVIER. Je vous dis à vendredi 06 mars au DOUBLE FOND!
    Amitiés et merci pour tous ces sujets que vous mettez en ligne chaque lundi!
    SOUDIER Anthony de Nancy, fan de vous et votre magie depuis 1993!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *