«

»

Jan 19 2009

GARDER SON AME D’ENFANT

Je crois aussi que nous sommes restés de grands enfants comme certains réalisateurs, écrivains… Il est merveilleux de pouvoir s’appuyer sur des passions qui nous permettent de rester ou de redevenir les enfants que nous sommes à l’origine.

Je pense sincèrement que nous sommes tous des enfants. Le problème vient avec l’âge qui nous éloigne et nous rapproche en même temps de nous.

Celui (ou celle) qui veut vivre de temps en temps la vie d’adulte, par nécessité, mais qui se réserve ses jardins secrets d’enfant pour mieux exister dans sa vie d’adulte sera à coup sûr un homme ou une femme heureux(se).

A et D cartes

Nous « vendons » au public que nous sommes magiciens, alors qu’il sait bien que nous ne sommes pas de vrais magiciens. Ce protocole accepté tacitement par les deux parties (« faux » magicien et public) nous permet de devenir, par instant, de vrais magiciens.

En effet quand nous effectuons un tour, même si nous savons comment il fonctionne, il devient ou peut même devenir pour nous-mêmes un miracle. À cet instant précis nous sommes des magiciens. Des vrais. Le public et le magicien redeviennent des enfants qui croient au Père Noël. Et pour boucler la boucle par rapport à nos premiers propos, nous ne sommes rien de moins ou de plus que le cinéaste qui arrive à nous « embarquer » dans ses rêves le temps d’un film.

Tant que des gens comme eux et nous y croiront toujours… le monde sera encore loin de sa fin !

2 commentaires

  1. Dragan

    C’est Vraiment l’image que je me fait de La Magie C’est Ca Que J’essaye de Communiqué Quand je Fait mes tours Mais Il faut les faire Parfaitement Pour Qu’on y Croit Nous Meme !

  2. Florian C.

    Certaines personnes sont-elles des adultes qui ne veulent plus retourner en enfance, ou des grands enfants qui se prennent trop au sèrieux ?
    Dans un cas comme dans l’autre, il est toujours fort sympathique de pouvoir tous se retrouver, le temps d’un spectacle, comme dans un grand jeu de notre enfance dont nous avions le secret, ou notre enfance nous entrainait dans des sentiers d’imagination incroyable.
    Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *